Organisation

Un pôle régional breton pour Lancelot, Kerisac et Breizh Cola

21 avril 2022 - Justine Bessaudou

Intégrés au sein de la Coopérative Agrial depuis janvier 2021, les Ets Guillet Frères et la Brasserie Lancelot ont créé un pôle des marques régionales bretonnes pour la branche boissons. Investissement sur site, recrutements, innovations : les ambitions sont fortes.

De gauche à droite : Laurent Guillet, Lucile Letort, Marc Vaitilingom et Yoann Emery.

Tout se met en place. Après une année de transition induite par le rapprochement des Ets Guillet Frères (cidre Kerisac) et de la Brasserie Lancelot (bières et gamme de sodas) au sein de la coopérative Agrial, l’heure est aux changements. Les trois marques emblématiques Lancelot, Kerisac et Breizh Cola sont désormais réunies sous un même « pôle BZH ». Cette nouvelle organisation, qui a engendré le recrutement de Marc Vaitilingom en tant que directeur du site de la brasserie et maître-brasseur expérimenté ainsi que de Lucile Letort, responsable communication-marketing, avance de fortes ambitions. Et pour cause ! « Il est bu 50 demis de Lancelot par minute dans le monde ! Actuellement, en Bretagne, une bouteille de cola vendue sur trois est du Breizh Cola et la demande ne cesse d’augmenter », expose Yoann Emery, responsable commercial GMS des marques régionales bretonnes de la branche boisson de la coopérative agricole Agrial. Un investissement de plus de trois millions d’euros sur le site historique de la brasserie est ainsi prévu. Au programme notamment : une nouvelle ligne d’embouteillage, une optimisation de la chaîne de production et une réorganisation de la salle à brasser. « En 2022, nous allons passer de huit à 12 cuves de brassage, ce qui va nous permettre d’augmenter de + 50 % la capacité de brassage. Nous allons ajouter six nouvelles cuves de 600 hectolitres », avance Marc Vaitilingom. Sans oublier un système de conditionnement flambant neuf et un process de filtrage permettant un gain de temps considérable.

Ce pôle BZH entend aussi poursuivre la dynamique d’innovations tout en offrant de nouveaux débouchés aux 2 500 agriculteurs bretons adhérents de la coopérative. « Renforcer le lien entre l’amont et l’aval fait partie des axes de travail prioritaires pour notre pôle, cela existe déjà dans le cidre, nous le ferons demain avec la céréale l’orge maltée, pour la bière » souligne Laurent Guillet, directeur des marques régionales bretonnes de la branche boisson d’Agrial, dans un communiqué de presse. Pour soutenir ces ambitions, une force de vente intégrée a été mise en place dès le mois de septembre dernier. Elle permet une optimisation des moyens commerciaux avec une organisation par marchés (sept personnes sont dédiées à la GMS et six aux CHR) et devrait continuer à s’étoffer.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois