Bud vise 10 % de part de marché sur la catégorie des lagers d’ici 3 ans

2 juillet 2020 - Camille BOURIGAULT

Photo Rayon Boissons

La marque lancée en France par AB InBev en 2019 affiche de grandes ambitions. Après avoir écoulé plus de 75 millions de bouteilles l’an passé, elle vise désormais les 10 % de part de marché d’ici trois ans sur le marché des lagers.

Pour ce faire, Bud fera l’objet dès cet été d’un vaste plan de communication axé autour de deux arguments principaux. À savoir, sa douceur d’une part, puisqu’avec un indice d’amertume de 10, la signature d’origine américaine revendique un goût « plus doux que les autres bières blondes vendues en France » et d’autre part son histoire. Fondée aux États-Unis en 1876, Bud est devenue au fil du temps la marque de bière d’origine américaine la plus vendue au monde (marché domestique exclu), « ce qui fait d’elle le King of Beers », indique AB InBev. « Elle entend le devenir également sur le marché français », poursuit le géant brassicole. C’est pourquoi la campagne portera le slogan : « On ne naît pas King, on le devient. »

Ainsi pendant six mois à partir de juillet, la marque bénéficiera d’une visibilité en affichage, en radio ainsi que sur le digital.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois