Export

Quand la Russie s’empare du nom « Champagne »

6 juillet 2021 - Chloé QUEFFEULOU

Ce vendredi 2 juillet, une nouvelle législation russe oblige les vins de Champagne importés à renoncer au nom "Champagne" en cyrillique sur la contre-étiquette, à l’inverse des vins effervescents russes. Le Comité Champagne dont le rôle est notamment de défendre l’appellation est vent debout.

 « La Champagne est scandalisée », annonce le CIVC dans un communiqué. L’appellation viti-vinicole la mieux protégée en France et dans le monde se fait voler son nom en Russie. Depuis vendredi, la mention " Shampanskoe" devient réservée aux seuls vins effervescents russes et les champagnes doivent se présenter sous le terme "vins mousseux" en caractère cyrilliques sur la contre-étiquette. Selon les co-présidents du Comité Champagne, « priver les Champenois du droit d’utiliser le nom Champagne (en cyrillique) est scandaleux ; c’est notre patrimoine commun et la prunelle de nos yeux ». L’interprofession déplore de ne pas avoir été informée par les autorités russes et demande aux entreprises champenoises de cesser toute expédition vers la Russie jusqu’à nouvel ordre.

En attendant les services diplomatiques français doivent analyser les conséquences de cette loi d’ici vendredi prochain. « Il est urgent d’attendre, modère Paul-François Vranken, PDG du groupe Vranken-Pommery Monopole, qui souligne qu’il s’agit de la mention sur la contre-étiquette. Je ne crois pas que Vladimir Poutine déclare la guerre aux Champenois. »

Le Comité Champagne rappelle par ailleurs que le nom Champagne est protégé dans plus de 120 pays. La Russie n’en faisait pas partie mais cette nouvelle loi remet en cause « plus de 20 ans de discussions bi-latérales entre la France et la Russie sur la protection des appellations d’origine », poursuit le communiqué du CIVC. La Russie était en 2020 le 15e marché extérieur pour le champagne avec 1,8 million de cols expédiés.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois