Etude

Vins et spiritueux : les perspectives pour 2025

22 novembre 2021 - Ugo BRUSETTI

En amont du salon Vinexpo-WineParis qui aura lieu en février prochain, les organisateurs ont dévoilé une étude menée par l’IWSR sur les tendances d'aujourd'hui et demain. Modération, e-commerce, premiumisation, découvrez les points clés de l'enquête.

Le vin durable et premium

L’étude menée par l’IWSR montre que les consommateurs du monde entier souhaitent voir le développement durable gagner du terrain sur le vin. La pandémie a également impulsé une réorientation vers le local. Sur les opportunités de marché, si les vins bio et issus du développement durable conservent leurs premières places au classement, ceux respectueux de l’environnement sont plébiscités.

Quant à la premiumisation, elle devrait s’accélérer partout, principalement aux États-Unis et en Chine mais également en France. Selon les prévisions, dans l'Hexagone, ce sont les vins effervescents premium qui devraient le plus progresser, d’environ 5 % en moyenne d’ici 2025.

Spiritueux : moins d’alcool et plus de prêt-à-boire

Si les consommateurs de vins expriment des réserves sur le goût des vins sans alcool ou faiblement alcoolisés ainsi que la faible disponibilité des produits, cette catégorie devrait continuer de grossir dans les années à venir. Ce sera surtout le cas dans les spiritueux où l'offre se développe de plus en plus. L’étude précise également que le sans alcool dépasse les boissons à faible degré d’alcool sur certains marchés car les consommateurs recherchent généralement des options « tout ou rien ».

Malgré des variations importantes selon les zones géographiques, les boissons prêtes à boire, qui surfent beaucoup sur la tendance du « moins d’alcool », s’imposent comme la seule grande catégorie à progresser pendant la pandémie. Sa dynamique devrait se poursuivre jusqu’en 2025 avec des prévisions de croissance de + 10,2 %

Monde : retour à l'équilibre en 2023

La pandémie a eu un impact moins important que prévu sur les ventes de boissons alcoolisées. Au niveau mondial, les ventes ont baissé de "seulement" - 6,2 %. Cette résilience est en partie due à l'excellente tenue du e-commerce et à la forte consommation à domicile sur de nombreux marchés. Des changements d'habitude qui vont se poursuivre à l'avenir. La reprise forte aperçue notamment en Chine et aux États-Unis devrait permettre à la consommation mondiale de retrouver son niveau de 2019 d'ici deux ans.

Sur la catégorie des spiritueux, les tendances pour 2025 voient émerger le mezcal. La croissance des whiskies irlandais et japonais devraient quant à elles s'accélérer tandis que celle de la tequila pourrait faiblir. Dans tous les cas, la premiumisation va à coup sûr se poursuivre pour l'ensemble des boissons alcoolisées.

 

 

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois