La filière tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme

La Fédération Française des Spiritueux (FFS), qui regroupe près de 250 entreprises issues de la filière, a publié un communiqué afin d'alerter une fois de plus les pouvoirs publics et leurs partenaires sur les hausses de coût de production. "Ceux-ci s’accélèrent pour tous et sur tous les postes de dépense" précise la FFS qui insiste sur le verre (+ 60 % depuis janvier) mais aussi sur les coûts de transport et de l'énergie.

"À ces hausses de prix s'ajoutent des difficultés d'approvisionnement pour les producteurs", indique le communiqué, soulignant que "les clients continuent cependant d'appliquer des pénalités logistiques et répercutent difficilement les hausses de coût de production". Enfin, le secteur dit craindre les réductions de consommation d'énergie et un possible plan de répartition qui pourrait toucher la distillation des productions saisonnières comme celles du cognac ou de l'armagnac qui ne peut être reportée.

"Il est urgent de bloquer la spirale inflationniste, de veiller à une meilleure prise en compte par nos clients de la hausse simultanée des nos coûts et d'accompagner l'investissement industriel au service de la sobriété énergétique", déclare Jean-Pierre Cointreau, président de la FFS.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois