Près d’un Français sur trois envisage de participer au dry january

20 décembre 2022 - Jacques Bertin

Le mois sans alcool fait de plus en plus d’adeptes, notamment chez les jeunes, selon un sondage Ifop commandé par Freixenet-Gratien à l'occasion des 10 ans du dry january. Zoom sur les principaux enseignements de cette étude.

Près d’un tiers des Français envisagent de participer au dry january, selon une étude Ifop réalisée en ligne du 9 au 11 novembre 2022 pour Freixenet-Gratien. À l’aube d’une nouvelle édition du dry january, la filiale hexagonale du groupe Henkell Freixenet, numéro un mondial des vins effervescents, s’est penchée sur cet événement qui prend davantage d’importance chaque année et sur le rapport des consommateurs au sans alcool.

Premier constat : plus on est jeune, plus on est motivé par le fait de ne pas boire d’alcool en janvier. 40 % des 18-24 ans veulent en effet participer au dry january. Un chiffre supérieur à ceux des 25-34 ans (36 %), des 35-49 ans (30 %), des 50-64 ans (13 %) et des 65 ans et plus (25 %). Homme ou femme, le genre ne semble pas jouer sur la volonté de participer à l’événement. En revanche, les célibataires semblent plus convaincus que les personnes en couple, et la bonne résolution apparaît plus facile à envisager quand on n’a pas d’enfant.

A l’opposé, 49 % des Français affirment qu’ils ne participeront pas au dry january et ne sont pas intéressés par ce défi. Parmi les réfractaires les plus durs, on retrouve surtout des hommes figurant dans les classes d’âge les plus élevées.

La première motivation pour se lancer dans le dry january est la recherche d’une meilleure santé (25 %). Compenser les fêtes de fin d’année (19 %) arrive en seconde position, suivie de perdre du poids (16 %), tester sa capacité à le faire (14 %), pouvoir conduire en soirée (12 %) et, enfin, parce que les boissons sans alcool sont maintenant aussi bonnes que celles avec alcool (10 %).

Freixenet-Gratien, qui commercialise la marque Festillant et propose une déclinaison à 0° de Freixenet, a également interrogé les personnes comptant faire le dry january sur leurs boissons sans alcool préférées. Les cocktails sans alcool arrivent en tête (49 %), suivis de la bière sans alcool (37 %) et des vins effervescents (22 %).

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois