Gorillas s’arroge 61 % du marché du quick-commerce

Le marché du quick-commerce se concentre à vitesse grand V. Selon IRI, trois acteurs pèsent 88 % de ce nouveau circuit. Lequel a réalisé un chiffre d’affaires de 88 millions d’euros sur les quatre premiers mois de l’année 2022.

Dans le détail, le quick-commerce est largement dominé par Gorillas qui s’accapare 61 % des dépenses des Français. L’opérateur allemand a en effet bénéficié du rachat de Frichti début mars. Leader historique sur ce segment, la start-up française Frichti était notamment implantée sur le créneau de la livraison de repas chauds le midi.

Son concurrent Flink, d’origine allemande, lui a embrayé le pas il y a quelques semaines en rachetant le Français Cajoo. Cette opération propulse Flink, qui deviendra à terme la seule marque commerciale du groupe, au second rang du classement avec 20 % de part de marché.

Le podium est complété par Gopuff (qui a repris Dija) avec 7 % des dépenses. Le créateur du quick-commerce aux États-Unis a officialisé son arrivée en France le 1er mars dernier.

Lire ici l’article de nos confrères de Linéaires

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois