Couche-Tard ne rachètera pas Carrefour

18 janvier 2021 - Jacques Bertin

Veto gouvernemental oblige, Couche-Tard ne rachètera pas Carrefour. Trois jours après avoir soumis une offre de rachat à hauteur de 20 € par action, les dirigeants du groupe canadien affirment mettre fin à ce projet. Mais les deux groupes continuent de travailler sur de futurs partenariats opérationnels.

Trois jours après avoir soumis une offre de rachat à hauteur de 20 € par action Carrefour, les dirigeants de Couche-Tard renoncent à ce projet. Dans un communiqué conjoint envoyé samedi soir, les groupes français et canadien annoncent avoir interrompu leurs discussions autour d’un rapprochement, et ce « au vu des récents événements ». Comprenez des réactions hostiles du pouvoir hexagonal.

Présent à Paris en fin de semaine dernière, le président-fondateur de Couche-Tard, Alain Bouchard, n’a pas réussi à convaincre le gouvernement du bien-fondé de cette démarche. Or, en s’appuyant sur la loi Pacte de 2019, celui-ci a les moyens de s’opposer à une telle opération. Ce qu’il a donc fait, malgré un ultime entretien entre Alain Bouchard et Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances.

Les deux distributeurs ont toutefois décidé de « prolonger leurs discussions pour examiner des opportunités de partenariats opérationnels ». Parmi les pistes de travail, Carrefour et Couche-Tard ciblent des domaines aussi variés que le partage de bonnes pratiques dans la distribution de carburant, le développement d’achats en commun, la mise en place de partenariats sur les MDD, le lancement d’innovations pour améliorer l’expérience client ou encore l’optimisation de la distribution de produits sur les géographies communes aux deux groupes.

Cette nouvelle stratégie a le mérite de donner du temps aux deux parties, tant pour apprendre à mieux se connaître que pour laisser passer l’orage médiatique. Elle permet surtout à Carrefour et à ses actionnaires de référence, plutôt bienveillants à l’égard du groupe canadien, de ne pas rompre le contact, analyse notre confrère Linéaires. Lequel évoque un calendrier politique post-présidentiel qui pourrait s’avérer plus propice à une vente.

 

Ils ont dit :

Alexandre Bompard, PDG de Carrefour : « Construire des partenariats innovants est un point clé de la stratégie de transformation de Carrefour. Le partenariat prometteur envisagé avec le leader nord-américain Couche-Tard s’inscrit pleinement dans cette stratégie qui nous a déjà permis de retrouver une voie de croissance rentable. »

Brian Hannasch, président et chef de la direction de Couche-Tard : « Les opportunités opérationnelles avec Carrefour nous permettront d’accomplir notre ambition de devenir un leader mondial de la grande distribution. Les domaines de coopération envisagés sont alignés avec notre plan stratégique, notre engagement à nous renforcer sur nos activités principales comme les formats de proximité et la distribution de carburant, et notre volonté d’explorer les multiples opportunités dans les zones de croissance associées. »

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

  • L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
  • L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois