Coca réplique à Breizh Cola

La Bretagne n’est certainement pas le premier marché de Coca-Cola. Et pourtant ! Le board d’Atlanta s’intéressent de près aux ventes de leur marque dans l’Ouest de la France. En cause : le trublion Breizh Cola. Du haut de ses 10 points de part de marché dans les cinq départements historiques de Bretagne (en incluant la Loire-Atlantique), l’initiateur des colas régionaux commence sérieusement à échauffer les oreilles du géant des soft-drinks. Au point que The Coca-Cola Company a accepté cette année de déroger à sa stratégie mondiale, en autorisant une communication spécifique à la Bretagne. Une première !

Stéphane Lehoux, directeur régional Grand Ouest de Coca-Cola Entreprise, est à l’origine de ce projet inédit. « Il ne s’agit pas de contrer Breizh Cola, se défend le dirigeant. La Bretagne est le bassin de consommation de BRSA et notamment de colas le plus faible de France. Il s’agit ainsi de reprendre la main sur ce marché avec une prise de parole sur notre ancrage national et régional. Un point sur lequel nous ne communiquons pas suffisamment ».

Coca-Cola Entreprise ne cessera jamais en effet de le clamer : 90 % de ses boissons sont fabriquées dans l’Hexagone et 95 % des matières premières sont issues de l’agriculture et d’industries françaises. Par ailleurs, sur les sept directions commerciales régionales reparties sur toute la France, celle du Grand Ouest emploie 137 collaborateurs dont 60 en Bretagne, pour un chiffres d’affaires de 270 millions d’euros. En clair, Coca-Cola a un impact économique non négligeable sur le territoire breton. Bien plus important en tout cas que celui de son concurrent local Breizh Cola, dont les bouteilles PET sont produites au passage chez l’Abeille à Cholet, dans le Maine-et-Loire.

Ces raisons poussent Coca-Cola à jouer le jeu de la proximité dans sa communication avec les Bretons. Depuis quelques jours, le triskell, symbole des nations celtes, le drapeau breton, bien nommé le « Gwenn ha Du », les bateaux ou encore les phares bretons ont germé sur les visuels de Coca-Cola. Et ce, dans tous les points de ventes d’Ille-et-Vilaine, du Morbihan, des Côtes-d’Armor et du Finistère. Cet été, dans le cadre de son partenariat avec la Société Nationale des Sauveteurs en Mer (SNCM), Coca-cola a également développé des kits d’animation en grande distribution, des stickers siglés « Degemer Mat » (« Bienvenue » en breton) ainsi que des affichettes double-face, type chevalets de tables, pour les cafés et restaurants.

Retrouvez l'article complet dans le numéro de juillet-août 2010 de Rayon Boissons

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois