Journal de bord d’un dry january (épisode 4)

31 janvier 2022 - Camille BOURIGAULT

Journaliste de la rédaction de Rayon Boissons, Camille Bourigault teste le dry january. Chaque lundi, elle vous raconte sa semaine et ses expériences de consommation sans alcool. Alors pari tenu pour cette dernière semaine ? Réponse avec la suite et la fin de ce challenge !

Jour 25 : Mardi 25 janvier 2022

Ce soir, dîner à quatre avec un couple d’amis. Notre hôte annonce tout de suite la couleur : « Qui boira du vin, car je compte déboucher une bonne bouteille ? » J’avoue que la tentation est grande et je plonge mon nez avec envie dans le verre de mon conjoint qui fait de nouveau un petit (voire grand) écart pour cette soirée. Mais à quelques jours de la fin, je ne me vois pas perdre mon pari si proche du but. Je choisis donc de consommer à la place un soda au maté "Pop maté". Un type de boisson que je n’ai jamais testé et que je suis contente de découvrir et de faire partager aux autres convives. En bouche, la sensation est agréable, fraîche, peu sucrée et on sent bien le goût de thé. Il paraît en outre que cela donne un coup de booste car la petite bouteille équivaut à une tasse et demie de café. Contrairement à ceux qui commencent à se laisser emporter par la douceur du vin, je suis une vraie boule d’énergie !

 

 

 

Jour 26 : mercredi 26 janvier 2022

Après le travail, direction le bar à jeux. Un endroit que j’affectionne particulièrement, d’autant qu’il propose un grand choix de cocktails sans alcool, dont les recettes sont fréquemment renouvelées. Autant dire une perle rare ! Après avoir commandé un « Azur et Asmar » à base de jus d’orange, de jus de pomme, de sirop de kiwi et de lait végétal, j’enchaine néanmoins avec une boisson moins sucrée : un tonic signé La French. Eh oui, on dit qu’arrêter l’alcool ferait perdre des kilos… Je ne suis pas encore montée sur la balance, mais j’ai bien peur d’avoir beaucoup compensé par le sucre !

 

Jour 27 : jeudi 27 janvier 2022

 

Aujourd’hui direction le nord pour un déplacement. L’occasion de vous montrer que, si je bois beaucoup de sodas, bières sans alcool et autre virgin cocktails en guise de substituts durant ce mois de janvier, je n’oublie pas mon plus fidèle allié dans ce dry january : la bouteille d’eau !

 

 

 

 

Jour 28 : vendredi 28 janvier 2022

De retour de Lille, je vais dîner avec quelques amies. Je suis la seule dans la confidence mais l’une d’entre elles vient d’apprendre qu’elle attendait un heureux événement. Je lui propose donc un petit subterfuge pour tromper son monde en attendant la grande annonce : lui préparer un verre de gin-tonic avec le distillat botanique Nolow, sans alcool. Résultat, au moment de servir, le secret reste intact et mon amie me confie discrètement : « en plus je ne vois pas la différence avec un vrai cocktail ! »

 

 

 

 

Jour 30 : dimanche 30 janvier 2022

Ce soir, je m’accorde un petit temps de détente avec une boisson dont on entend de plus en plus souvent parler mais que l’on voit encore peu sur les tables : un ginger-beer. Contrairement à ce que son nom pourrait faire penser, cette boisson pétillante à base de gingembre n’est pas une bière et ne contient donc pas d’alcool. Je déguste la recette d’Hysope ce soir, biologique et élaborée en France, autant vous dire que j’ai super bonne conscience. C’est gourmand et très intense en gingembre. Les palais les plus sensibles préféreront boire cette recette en cocktail, ce qui est d’ailleurs souvent l’utilisation faite des ginger-beers. 

 

Jour 31 : lundi 31 janvier 2022

Ce dernier jour du mois est l’occasion de faire un bilan. Certes, il reste encore quelques heures avant minuit mais, vous pouvez me croire, je ne craquerai pas si proche du but ! Finalement, malgré les tentations, je me suis bien amusée durant ce mois de janvier et j’ai découvert de nombreuses boissons auxquelles je n’aurais jamais pensé sans ce dry january. Cela va certainement me pousser à alterner davantage boissons alcoolisées et soft pour mes futures soirées.

Je dois avouer cependant que je suis très avantagée en tant que journaliste à Rayon Boissons. En effet, on vient à moi pour me parler de nombreuses innovations et je reçois aussi des échantillons. Pour ceux qui n'ont pas cette chance, il sera parfois plus compliqué de se procurer certains produits et que le budget sera encore plus conséquent. Mais l’univers du faiblement et sans alcool se développe à vitesse grand V, de plus en plus visible dans les allées de la grande distribution. L'expérience du dry january est aujourd’hui beaucoup moins punitive qu’elle ne pouvait l’être il y a quelques années de ça ! La preuve, je ne suis même pas pressée d'être à demain pour trinquer à votre santé ! 

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois