Wine Paris : mobilisation générale autour de l’édition 2022

25 janvier 2022 - Chloé QUEFFEULOU

Réunis le 25 janvier, des représentants de la filière vin ont fait front derrière Vinexposium pour soutenir la tenue du salon parisien les 14, 15 et 16 février prochains. L’organisateur annonce une projection à 20 000 visiteurs pour cette édition.

 

Vinexposium et les représentants de la filière vin réunis pour signer un manifeste de soutien Wine Paris & Vinexpo 2022

(De gauche à droite) Stéphane Zanella, président du CIVR, Fabrice Rieu, président de Vinisud, Jacques Gravegeal, vice-président délégué d’InterOc, Rodolphe Lameyse, directeur général de Vinexposium et Christophe Bousquet, président CIVL réunis au syndicat de Vins de Pays d'Oc et Inter Oc à Lattes (34) auxquels se sont ajoutés en distanciel Jean-Martin Dutour, président de Vinovision et Philippe Pellaton, président d’Inter-Rhône, pour signer un manifeste de soutien à Wine Paris & Vinexpo Paris 2022

Maintenir coûte que coûte les fondamentaux du salon. Malgré le contexte incertain et les reports de salons en cascade, Vinexposium a choisi de maintenir en février l’édition parisienne de Wine Paris & Vinexpo. Un lieu et des dates qui font l’unanimité auprès des représentants de la filière venus confirmer leur implication dans cet évènement. Pour ces derniers et les présidents des salons originels Vinisud et Vinovision, il était essentiel de conserver le rendez-vous en février, désigné comme le moment le plus opportun pour la présentation exhaustive de l’offre viticole française. « Aujourd’hui, il n’y a pas de débat. Le mois de février ou le premier trimestre est la période adhoc pour faire du commerce du vin, souligne Stéphane Zanella, président du conseil interprofessionnel des vins du Roussillon. De plus, dans un contexte d’inquiétude sur les disponibilités de certains profils de vin, le plus tôt nous sommes en mesure de sécuriser la relation entre l’acheteur et le vendeur, le mieux l’économie de la filière se portera. »

Des places à prendre sur les marchés étrangers

Malgré quelques réticences du côté du négoce bordelais et bourguignon, la filière s’affiche optimiste et unie sur les retombées positives du salon. Presque 2 800 exposants sont enregistrés sur l’édition 2022 et il n’y a pas (ou très peu) eu de défection selon Vinexposium. L’organisateur s’est également montré confiant dans un contexte de levée progressive des restrictions et qualifie la dynamique macro-économique de favorable à l’événement. « Depuis la confirmation de la tenue du salon mi-janvier, les demandes d’inscriptions explosent, souligne Rodophe Lameyse. Aujourd’hui, le salon enregistre 7 000 inscriptions dont 45 % étrangères avec en tête les Pays-Bas, la Belgique, les USA ainsi que les UK et des indicateurs forts comme la présence d’acheteurs allemands.» 

Malgré l’absence inévitable des acheteurs asiatiques compte tenu des restrictions actuellement en vigueur là-bas, l’organisateur table sur 20 000 visiteurs en trois jours (contre 25 000 en 2020 selon Rodolphe Lameyse) et se positionne comme le premier grand salon international à se tenir en 2022. « Paris sera un grand rendez-vous, à l’image du millésime, avec un peu moins de quantité mais de grande qualité », conclut l’organisateur.

 

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois