Les vins mousseux français sous la menace d’une nouvelle taxe américaine

4 décembre 2019 - Léa Lesurf

Les États-Unis attaquent une fois de plus la filière viticole française. En réponse à la taxe Gafa sur les services digitaux adoptée par la France, les autorités américaines annoncent une nouvelle salve de représailles commerciales. Lundi 2 décembre, le gouvernement de Donald Trump a publié une liste de produits français pouvant faire l’objet de mesures de rétorsions dès le mois de janvier 2020, parmi lesquels figurent les vins mousseux français.

Avec près de 700 millions d’euros réalisés chaque année aux Etats-Unis, les effervescents tricolores représentent près de 40 % des exportations totales de vins français en valeur et 20 % en volume. Cette annonce intervient quelques semaines après l’application des hausses des droits de + 25 % imposés par les Etats-Unis sur les vins tranquilles, suite au contentieux sur Airbus.

Devant ces attaques répétées, la Fédération des exportateurs de vins et de spiritueux (FEVS ) demande une action urgente du gouvernement français. « Nous appelons solennellement le Président de la République à prendre dès aujourd’hui toutes les initiatives qui s’imposent, au plan national, bilatéral et international, pour que notre secteur ne paye pas le prix des choix économiques et politiques pris par la France », lance Antoine Leccia, le président de la FEVS dans un communiqué.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois