L’appellation fronton fière de sa négrette

15 novembre 2022 - Chloé QUEFFEULOU

Depuis deux ans, les vins de Fronton ciblent la Bretagne pour une opération séduction. Le bilan de la dernière campagne est l’occasion de faire le point sur les actions menées par l’appellation afin de valoriser ses vins.

(De gauche à droite) Benjamin Piccoli, directeur des vins AOP fronton, Michelle Selle du château Boujac, et Frédéric Ribes du domaine Le Roc et président du syndicat des vignerons de fronton sont montés à Rennes ce 15 novembre 2022 pour promouvoir la négrette en Bretagne à l’occasion d’un déjeuner de presse.

Au printemps dernier, pour la deuxième année consécutive, 12 domaines de la petite appellation du Sud-Ouest ont investi les points de vente bretons afin d’y importer le « vin des Toulousains ». À cela s’ajoutait une campagne de communication multi-canale et des animations. Sans oublier la réédition d’un livre de recettes à base de produits locaux en accord avec les vins de Fronton. « L’idée était de cibler une région dans laquelle nos vins sont déjà présents et sans concurrence de vins locaux, explique Benjamin Piccoli, directeur de l’appellation. Nous avons choisi la Bretagne car nos vins y ont une belle image et nous y avons vu un potentiel à développer. » La campagne de communication ciblée réalisée durant un mois, du 15 mai au 15 juin, a permis de référencer de nouveaux domaines en région et de renforcer la présence de ceux qui étaient déjà représentés.

C’est également l’occasion de faire connaître le Collectif Négrette mis en place par fronton pour accompagner la montée en gamme de ses vins rouges. L’objectif de la démarche est de valoriser ce cépage autochtone et identitaire du vignoble via des cuvées premium. Les vins du collectif doivent respecter un cahier des charges particulier afin de respecter l’identité de l’appellation. Pour cela il doit être issu d’au moins 70 % de négrette. « Depuis la création de l’appellation en 1975 nous avons acquis la maturité viticole d’identification du terroir nous permettant de tirer la qualité vers le haut », souligne Frédéric Ribes, propriétaire du domaine Le Roc et président du syndicat des vignerons de fronton. Ce collectif comprend aujourd’hui une dizaine de producteurs allant du petit producteur à la coopérative. Le jury déguste les cuvées depuis le millésime 2019 afin d’en sélectionner la quintessence qui arborera la bandelette d’identification sur la capsule. Une initiative qui permet de valoriser ces cuvées iconiques de 15 € à 20 € dans les réseaux cavistes et traditionnels.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois