L'Autorité de la concurrence inflige une amende de 7 millions d'euros à la Cofepp

Dans un communiqué paru hier, l'Autorité de la concurrence a indiqué avoir sanctionné la Compagnie financière européenne de prises de participation (Cofepp), maison-mère de La Martiniquaise-Bardinet, pour avoir pris la contrôle de Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS) sans avoir préalablement notifié l'opération ni attendu sa décision.

Pour rappel, la Cofepp était montée progressivement au capital de MBWS à partir de juin 2015, devenant son actionnaire principal deux ans plus tard. "Par l'intermédiaire de ses représentants au conseil d'administration, Cofepp a eu accès à des informations sensibles relatives à la politique commerciale et budgétaire de MBWS. Elle s'est immiscée dans des décisions stratégiques et opérationnelles de MBWS, allant jusqu'à jouer un rôle déterminant dans les choix de son nouveau directeur général", indique l'Autorité de la concurrence.

Celle-ci reproche donc une prise de contrôle intervenue avant le 3 janvier 2019, date à laquelle la Cofepp a déposé son projet de prise de contrôle exclusif de MBWS. La société présidée par Jean-Pierre Cayard n'a pas contesté les faits et s'est vue infliger une sanction de 7 millions d'euros.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois