Des prévisions de récolte très mauvaises pour le cassis français en 2022

Le risque de pénurie de produits à base de cassis existe. Voilà ce que vient d'annoncer l'Association Française Interprofessionnelle des Fruits et Légumes à Destinations Multiples (AFIDEM). Elle indique que les producteurs et transformateurs de cassis français du Val de Loire ont été confrontés à des pics de chaleur et de violents orages au mois de juin qui ont entraîné entre 30 et 70 % de pertes suivant les parcelles. L'autre région productrice, la Bourgogne, avait quant à elle subi le gel au mois d'avril.

"Nous espérions beaucoup de cette récolte qui s’annonçait bien et malheureusement tout a basculé en quelques jours, ruinant ainsi de façon définitive plusieurs mois de travail, se désole Marc Ludeau, producteur dans le Val de Loire. Ces aléas climatiques, de plus en plus fréquents, mettent en très grand danger la pérennité de nos exploitations et de notre production emblématique de la culture gastronomique française. Comme de nombreux confrères je me demande aujourd’hui s’il est raisonnable de poursuivre cette activité avec un tel risque récurrent… »

Les dégâts ont même été jusqu’à toucher la plante elle-même dans certaines situations, avec des feuillages brûlés par la chaleur, pouvant faire craindre des répercussions sur les récoltes futures.

Le verger français couvre une surface de 2 000 ha pour un potentiel de production de 7 000 tonnes. La filière cassis rassemble 30 entreprises de production et de transformation et réalise un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros. La France est le 3e pays producteur de cassis en Europe.
Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois