Rapprochement

Castel et Vranken-Pommery officialisent la création de Listel SAS

1 avril 2014 - F.G.

Annoncé le 18 novembre dernier, l'accord entre Pierre Castel et Paul-François Vranken vient d'être validé par l'Autorité de la Concurrence. Ce qui donne naissance au leader mondial des vins rosés.

Listel SA a pour objectif de vendre 40 millions de bouteilles de rosés dans le monde. (Photo DR)

Cette fois-ci, Pierre Castel aura très certainement apprécié le verdict de l'Autorité de la Concurrence. Laquelle avait infligé au leader français du vin une amende de quatre millions d'euros suite à l'acquisition de Patriarche en fin d'année 2013. Mais le 24 mars 2014, c'est bien un avis favorable qui a été rendu dans le cadre du rapprochement de Pierre Castel avec Paul-François Vranken. Ou plutôt des sociétés Castel Frères et Domaines Listel dont la prise de contrôle conjoint d'actifs donne officiellement naissance à Listel SAS.

L'entité n'est rien d'autre que le nouveau leader mondial des vins rosés. D'après les intéressés, qui citent une étude du Conseil Interprofessionnel du Vin de Provence, Listel SAS représenterait 10 % de la consommation mondiale de rosés. L'objectif avoué des protagonistes est de rapidement atteindre les 40 millions d'équivalents cols 75 cl vendus à travers la planète. Pour ce faire, les deux groupes vont mettre à disposition de Listel SA les différentes structures de commercialisation qu'ils possèdent dans de nombreux territoires stratégiques.

Sur le circuit des hypers et supers en France, le poids de l'opérateur s'avère aussi très important. Outre des marques majeures comme Billette et Listel, la part de marché de Listel SA sur les marques de distributeurs et sur les Bag-in-box® n'est pas estimée par ses actionnaires, mais nul doute que le leadership est plus que jamais conforté !

___________________________________________________________________________________________

3 questions à Paul-François Vranken, PDG de Vranken-Pommery Monopole :

.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à conclure cet accord avec le groupe Castel ?

P.F.V. Cette alliance nous offre une ouverture sur le monde qu’il nous était impossible de réaliser sans l’appui d’un partenaire. Tout du moins de manière aussi rapide et efficace. Nos structures sont performantes en Europe et aux Etats-Unis mais nous avons encore une marge de manœuvre importante sur l’Asie et l’Afrique. Je crois qu’il nous était difficile de trouver meilleur allié que le groupe Castel sur ces marchés. Mais c’est loin d’être la seule raison.

Quelles sont les autres raisons ?

P.F.V. Je tiens à préciser une chose. Je suis très fier de ce rapprochement entre Reims et Bordeaux et de ce qu’il représente pour le monde du vin. Il s’agit en effet de deux groupe viticoles français qui s’allient pour vendre des produits français à travers le monde. Cette volonté commune de développer et de valoriser des marques qui proviennent de nos terres mérite d’être soulignée.

Les champagnes vont-ils profiter de ces nouveaux réseaux de distribution ?

P.F.V. En France, non. A l’export, il serait dommage de ne pas trouver quelques leviers de croissance pour augmenter notre présence certains pays du monde. Disons que dans l’Europe de l’Est et en Asie, le champagne devrait lui aussi bénéficier des réseaux de notre nouveau partenaire.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

  • L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
  • L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois