Le Top 10 des marques de champagne en GMS

14 septembre 2022 - Chloé QUEFFEULOU

Avec une demande mondiale toujours très soutenue depuis la période Covid, voire exceptionnelle sur le premier semestre 2022, les marques nationales tirent leur épingle du jeu en GMS. Les signatures internationales sont quant à elles contraintes de réduire la voilure.

Après une belle année 2021 en grande distribution avec 44,5 millions de cols vendus (+12,4 % par rapport à 2020) selon NielsenIQ, le champagne a poursuivi sa dynamique sur le premier semestre 2022. Toutefois, dans le détail du top 10 des marques (voir ci-dessous), la croissance est disparate. En effet, la reprise de la demande mondiale a été tellement rapide et forte l’an passé que certaines maisons ont dû contingenter leurs clients, dont les GMS. Dans ce contexte, ce sont les marques nationales qui ont le mieux performé en grande distribution sur 12 mois arrêtés au 19 juin 2022.

Nicolas Feuillatte caracole toujours en tête du classement avec 5,7 millions de bouteilles. Le leader du segment est parvenu à soutenir la demande pendant la période et enregistre une hausse de ses ventes de presque + 12 % en volume. Derrière l’indétrônable signature de la coopérative de Chouilly, Canard-Duchêne se hisse en deuxième position grâce à une progression de + 8,6 %. Avec 2,1 millions de cols vendus, la maison appartenant au groupe Arvitis consolide notamment son positionnement sur le créneau du bio et de la naturalité. Profitent également de la dynamique de l’appellation et du travail de leur image Alfred Rothschild et Chanoine du groupe Lanson BBC avec des croissances à deux chiffres. Tandis que Mumm, la signature de Pernod Ricard, qui a considérablement limité ses volumes afin de garantir un niveau constant pour les années à venir, est en retrait dans les hypers et les supers.

Enfin, Charles Lafitte descend du podium cette année. Fortement dépendante à la promotion, la signature du groupe Vranken-Pommery affiche le recul le plus important avec près de 800 000 cols en moins. Peut-être le signe annonciateur de la baisse des volumes promotionnels dans un contexte de tension sur les stocks.

Retrouvez notre dossier champagnes dans notre numéro de septembre ici.

Au sommaire

Le spectre de l’inflation menace les GMS

Les leaders profitent du recul des marques internationales

Quand les enseignes se montrent exclusives

Les marques misent sur des fêtes écolo

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois