Spiritueux

Pas de bénéfice pour Belvédère en 2014

Après avoir publié un chiffre d'affaires en recul de - 13 % pour 2014 en février dernier, le groupe Belvédère vient de dévoiler une perte nette de 18 M€ sur son exercice écoulé. Celui qui se proclame désormais N°3 des spiritueux en France annonce toutefois avoir assaini sa situation.

Jean-Noël Reynaud veut croire que 2014 a été une année de transition et indique le retour progressif de la croissance depuis le début 2015. (Photo DR)

Belvédère n'aura pas d'impôts sur les bénéfices à payer pour l'année écoulée. Après avoir annoncé un chiffre d'affaires global hors accises en baisse de - 13 % à 467 M€ pour 2014 - recul en partie dû à des cessions et à l'arrêt de certaines activités -, le propriétaire de William Peel, Sobieski et Marie Brizard affiche un résultat opérationnel courant de seulement un million d'euros.

Mais surtout, celui qui se trouve en partie contrôlé par la structure agro-alimentaire marocaine Diana Holding vient de subir une perte nette de 18 millions d'euros en 2014 ! Le groupe entend plus que jamais maintenir le cap du redressement dans lequel il s'est engagé. « 2014 a été une année de remise à plat du fonctionnement du groupe. La nouvelle équipe de direction a œuvré à mettre en place les bonnes pratiques de gestion et à définir le plan stratégique à l'horizon 2018 », commente Jean-Noël Reynaud, le directeur général de Belvédère. Il évoque même le retour progressif de la croissance au premier trimestre 2015. A suivre...

Au-delà de ses difficultés internationales, Belvédère insiste sur sa bonne résistance sur le marché français, fort des positions acquises et même renforcées des marques William Peel et Fruits & Wine. Dans une vidéo diffusée sur le site internet du groupe, Jean-Noël Reynaud revendique même désormais une position de N°3 des spiritueux dans l'Hexagone. Cette nouvelle ne va pas forcément plaire à Bacardi-Martini.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois