Les grands groupes français toujours fortement impactés par la crise

22 octobre 2020 - Ugo BRUSETTI

Les trois grands groupes de vins et spiritueux français que sont LVMH, Pernod Ricard et Rémy Cointreau ont publié cette semaine leurs chiffres d'affaires respectifs. Tous sont encore en décroissance en raison de la crise sanitaire.

LVMH affiche au troisième trimestre de l'année 2020 des résultats en nette amélioration avec des ventes en recul de - 3 % seulement pour sa division vins et spiritueux notamment dû à la forte reprise du cognac Hennessy. Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires est tout de même en décroissance de - 15 % à périmètre et devises comparables.

Rémy Cointreau a quant à lui publié les résultats du premier semestre de son exercice 2020-2021. Les ventes du groupe sur six mois s'élèvent à 430,8 millions d'euros, en baisse de - 16,4 % à devise et périmètre constant. En déclin lors du premier trimestre, le cognac est reparti de l'avant (- 2,5 %). La division liqueurs et spiritueux s'améliore plus lentement (- 11 % contre - 17 %).

Pernod Ricard définit son premier trimestre de 2020-2021 comme "encourageant" avec une décroissance interne de - 6 %. Le n°2 mondial des vins et spiritueux se félicite notamment de la "forte résilience du off-trade aux États-Unis et en Europe". Malgré tout, le fort déclin du travel retail et la situation sanitaire dans certains pays continuent de peser. Pernod Ricard annonce tout de même dans son communiqué qu'il devrait renouer avec la croissance au second semestre.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois