Promo : quand Leclerc s’emmêle les pinceaux sur Aperol et Riccadonna

13 septembre 2022 - Ugo BRUSETTI avec Jacques BERTIN

En affichant une incroyable offre duo alignant un litre d’Aperol plus une bouteille de Riccadonna au prix de 8,50 €, Leclerc explosait le plafond de - 34 % fixé par la loi Egalim. Une erreur que l'enseigne s'est empressée de corriger.

Alerté par l’offre de Leclerc sur le tract national valable du 13 au 24 septembre indiquant le litre d’Aperol combiné à une bouteille de 75 cl de prosecco Riccadonna au prix de 8,50 €, Rayon Boissons s’est rendu dans un point de vente, mardi 13 septembre, pour s’assurer de la véracité de cette promotion. Laquelle, présentée de cette manière, dépasse allègrement les - 34 % imposés par la loi. En effet, à l’unité, le tarif d’Aperol est fixé par l’enseigne à 13,50 € tandis que la cuvée extra-dry de Riccadonna émarge à 5,50 €. Soit 19 € au total.

Dans le magasin visité, situé à Saint-Grégoire (35) près de Rennes, l’affichette reprenait ce qui était inscrit sur le catalogue promotionnel avec le prix final (8,50 €) et l’étonnante indication, dans ce contexte, de « 5 € de remise immédiate ». Au moment du paiement, seuls les 5 € de réduction ont été pris en compte, soit 14 € payés pour les deux produits.

Tract à l’appui, nous nous sommes néanmoins rendus à l’accueil du magasin. Après un moment de flottement afin de comprendre la mécanique promotionnelle, nous avons finalement été remboursés de 5,50 € supplémentaires pour atteindre les 8,50 € promis sur le tract et l’affichette. Une excellente affaire qui sort totalement du cadre de la loi Egalim.

Voici le message qui a été envoyé à tous les magasins Leclerc afin de corriger l'erreur faite sur la promotion.

La promotion imaginée par Leclerc et Campari France était en réalité une réduction immédiate de 5 € pour l’achat d'un litre d’Aperol et d’une bouteille de Riccadonna. Mais le message, figurant tant sur le catalogue que sur l’affichette en magasin, était littéralement incompréhensible, en l’état, pour les clients… ainsi que pour le personnel en point de vente. Selon Géraud de la Noue, président directeur général de Campari France, un erratum a été envoyé par l'enseigne à tous les magasins dès le mardi soir (cf. photo). Lequel indiquant donc bien que le prix final s’élève à 14 €...

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois