Foires aux vins : + 10 % pour Système U

Selon les données de Nielsen qu’a pu se procurer Rayon Boissons, la catégorie des vins dégagerait un chiffre d’affaires identique à celui de l’an dernier sur la période du 14 septembre au 11 octobre dernier. Globalement, les enseignes de supermarchés, qui proposent des offres un peu moins élitistes positionnées sur des créneaux de prix plus abordables, ont tiré leur épingle du jeu.

C’est le cas de Système U qui affiche certainement la plus belle progression de l'édition 2009 : + 10 % en valeur. Les consommateurs auraient apprécié le choix et la clarté du prospectus. Résultat, sur la semaine du 28/09 au 04/10, Système U aurait atteint 13,2 % de part de marché sur les vins en GMS. Un record ! « Leur assortiment était bien construit avec de bons rapports qualité-prix », constate beau joueur un concurrent.

Après avoir connu des progressions continues des dernières éditions, Intermarché marque un peu le pas cette année. Au final, Les Mousquetaires ont vu diminuer leur chiffre d’affaires reculer de – 4 % alors que leurs ventes ont progressé en volume de + 2 %. L’enseigne a eu de bonnes performances sur les vins de la Vallée du Rhône comme ceux du Sud-Ouest ainsi que les bordeaux à moins de 15 €. Au-delà de ce prix, les ventes ont subi un coût d’arrêt avec un repli de – 25 % sur les produits haut de gamme.

Ce constat vaut du reste pour l’ensemble des distributeurs, notamment les enseignes d’hypermarchés. « Nous savions que la problématique de cette foires aux vins allait tourner autour des grands vins de Bordeaux, explique Olivier Mouchet, responsable des achats vins d’Auchan. Nous nous sommes donc préparés en conséquence en étant offensif sur l’ensemble de notre offre. » A l’instar de Carrefour qui a fait un véritable carton avec son offre de Cazanove et Chanoine à 10 € la bouteille, Auchan a également profité de la désinflation du champagne. La Vallée du Rhône a aussi progressé de + 5 % lors de cette édition. Au final, Auchan annonce un gain de + 2 % en chiffre d’affaires et de + 5 % en volume avec des taux d’écoulement records. Des résultats qui donnent quelques regrets au responsable vins de l’enseigne.

Le sentiment est plus mitigé du côté de Leclerc. La Socamaine (Val de Loire) aurait cédé du terrain alors que la Sacnormande (Normandie), la Scadif (Ile de France) voire même la Scarmor (Bretagne) ont connu une belle année 2009. « La situation devrait redevenir plus favorable en 2010 avec un millésime 2008 beaucoup plus abordable sur les grands crus bordelais », conclut Jean-Luc Roché. Qu’on se le dise, la foire aux vins n’a rien perdu de son pouvoir d’attraction.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois