Casino bloque le prix de 160 boissons

14 septembre 2022 - Yves DENJEAN

Casino a annoncé le 12 septembre rembourser les hausses de prix sur 550 références dans les hypers et 230 au niveau des supermarchés. Les boissons sont particulièrement bien représentées avec la présence de 160 produits de marques nationales positionnés en magasins à des niveaux déconnectés du marché.

C’est au tour des enseignes Casino de proposer un dispositif "anti-inflation" dans leur Pack Pouvoir d’achat. Depuis le 12 septembre, le distributeur a choisi de bloquer symboliquement les prix de 550 références dans les hypers et 230 en supers jusqu’au 4 décembre prochain. "En cas d’augmentation du prix liée à l’inflation des matières premières, les enseignes Casino s’engagent à rembourser la différence entre le prix bloqué et le prix payé en caisse sous forme de bon d’achat", indique le groupe. Ce mécanisme rappelle celui du Bouclier anti-inflation de Leclerc, qui reverse le montant de la hausse de tarif sous forme de cagnotage sur la carte de fidélité.

Casino ne fait pas mystère de la liste détaillée (elle a été communiquée à Rayon Boissons), mais elle n’est pas diffusée sur ses portails en ligne. Et pour cause, les hypers et supers ont adopté un positionnement ultra compétitif sur Casino.fr et ce canal n’est en effet pas concerné par l’opération des prix bloqués.

Cette sélection concerne exclusivement l’offre en magasin. Celle-ci se compose de marques nationales : 232 au rayon frais et surgelés pour les hypers (123 en supers), 150 à l’épicerie (43) ou 20 en DPH (9). Avec 160 articles (110), les liquides sont particulièrement bien représentés avec la présence de grands noms : Coca-Cola, Evian, Joker, Red Bull, Heineken. Cette opération concerne uniquement les catégories les plus inflationnistes, à savoir les boissons sans alcool et les bières.  "L’opération inclut aussi les 50 produits Leader Price pour lesquels les enseignes Casino bloquent les prix depuis le 21 juillet, et jusqu’au 31 décembre", rappelle Casino.

L’initiative a évidemment du sens pour les clients dans son principe. Mais elle s’applique dans le cas présent à des tarifs faciaux déconnectés du marché. Dans un supermarché Casino breton par exemple, le soda Orangina 1,5 litre est bloqué à 2,15 €. Cette même référence est proposée à 1,61€ sur le site drive de Casino.fr. Le Leclerc voisin, installé à 5 km, la commercialise à 1,59€. Dans ces conditions, la garantie prix apportée par le supermarché breton reste toute relative.

 

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois