Etat-major

Auchan change de tête en France

1 décembre 2021 - J.B. avec B.M.

Quelques semaines après la démission surprise de Francis Cordelette, Alexandre Mulliez et Jean-Denis Deweine sont démis de leurs fonctions. Yves Claude, le nouveau PDG d’Auchan Retail, prend lui-même la France en main. Philippe Brochard est nommé directeur général.

Yves Claude, PDG d’Auchan Retail et président exécutif d’Auchan France (à gauche), et Philippe Brochard, directeur général d’Auchan France - photos Barbara Grossmann

Les temps sont durs chez Auchan. Mise en place en janvier 2021, l’équipe dirigeante de la France n’aura pas eu le temps de finir l’année. Francis Cordelette, le président, a donné sa démission en octobre dernier. Alexandre Mulliez, vice-président, et Jean-Denis Deweine, directeur général, ont été démis de leurs fonctions ce mercredi 1er décembre.

Dès son arrivée, le nouveau PDG du groupe Auchan Retail, Yves Claude, fait donc table rase de l’organisation imaginée il y a à peine quelques mois. Signe « de l’importance qu’occupe le pays pour le groupe et de l’importance qu’il attache au redressement d’Auchan France », dixit un communiqué publié aujourd'hui, il prend lui-même la présidence exécutive d’Auchan France et choisit à ses côtés Philippe Brochard comme directeur général. Sachant que le poste de vice-président disparaît de l’organigramme.

En janvier 2021, tous les directeurs de pays s’étaient vus cornaqués par un binôme créé pour l’occasion, associant un président et un vice-président. En France, le DG Jean-Denis Deweine avait donc dû se placer sous les ordres de Francis Cordelette, figure historique d’Auchan et ancien collaborateur direct de Gérard Mulliez, ainsi que d’Alexandre Mulliez, petit-fils du fondateur de l'enseigne.

Sur le papier, l’alliance de l’ancienne et de la nouvelle garde envoyait un signal intéressant, avec en prime le retour d’un « familial » dans la direction du pays phare du groupe. Mais Francis Cordelette n’aura réalisé qu’un bref nouveau passage chez Auchan, donnant sa démission neuf mois après son arrivée.

Dans le communiqué, Yves Claude prend soin de remercier formellement l’ancienne équipe de direction. « Je proposerai très prochainement de nouvelles responsabilités au sein d’Auchan » à Jean-Denis Deweine, ajoute-t-il. Mais le distributeur ne dit pas un mot sur l’avenir qui attend aujourd’hui l’ex-vice-président d'Auchan France, Alexandre Mulliez. Lequel avait surpris les observateurs comme les équipes en interne en se fixant, au printemps dernier, l'objectif très ambitieux d’atteindre 15 % de part de marché en 2027 alors que le groupe ne dépasse pas les 10 % aujourd’hui.

Philippe Brochard, le nouveau directeur général de la France, est entré chez Auchan il y a six ans après un premier parcours dans l’industrie. Il a notamment été responsable, sous la coupe d’Edgard Bonte, ex-président d’Auchan Retail, du « programme d’excellence opérationnelle » du groupe baptisé Renaissance. Avant de revenir dans l’Hexagone, il présidait Auchan Russie, « une société qu’il a conduit sur le chemin du retournement économique et de la reprise de part de marché », affirme Auchan Retail. C'est donc tout le bien qu'on peut souhaiter à l'enseigne au rouge-gorge en France.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois