Innovation

Le top des nouveautés de ce début d'année

25 février 2022 - La rédaction de Rayon Boissons

Rayon Boissons a sélectionné quelques unes des meilleures innovations qui vont marquer ce début d'année dans les rayons boissons sans alcool, bières, spiritueux, vins et effervescents.

Top innos 2022

  • Capri-Sun se lance sur les sirops

     

    Distribuée par Coca-Cola Europacific Partners, la marque propose trois références enrichies en vitamines : multifruits (la recette phare de Capri-Sun), tropical (la deuxième variété dans l’offre poche) et grenadine. Élaboré sans colorants, sans arômes artificiels et sans conservateurs, ce trio de sirops signe également une première : l’ajout de vitamines. Les saveurs multifruits et tropical contiennent des vitamines C, B3, E, B6, B1 et de la biotine qui contribuent au fonctionnement normal des systèmes immunitaires et nerveux. La variante grenadine est quant à elle enrichie en vitamines B3, B5, B6, B1 et biotine.

    Contenance : 60 cl

    PVC indicatif : 2,49 €

     

  • Red Bull cueille le fruit du dragon

     

    Au goût de fruit du dragon, cette nouveauté baptisée Green Edition viendra renforcer la gamme actuelle des éditions aromatisées composée de quatre recettes : Blue, Red, White et Tropical. Ces propositions ont d’ailleurs connu une croissance encore plus dynamique que les performances globales de la marque en 2021. Elles affichent en effet une évolution en valeur de + 61 % en grande distribution quand Red Bull progresse de + 19 %.

    Contenance : 25 cl

    PVC indicatif : 1,19 €

  • Jardin Bio étic se fait soft

     

    Après avoir signé 46 références de jus de fruits, Jardin BIO étic se lance désormais dans une nouvelle aventure : celle des soft-drinks. Quatre déclinaisons vont rejoindre les linéaires des enseignes de la grande distribution : un tonic, un ginger ale, un fresh mint et un fizzy lemon. Fabriquées en France, les formules sont conditionnées dans des bouteilles en verre et élaborées avec du sucre de canne équitable ainsi que des arômes naturels ou extraits de jus bio.

    Contenance : 33 cl

    PVC indicatif : 1,69 €

  • Lorina s'attaque aux limes

     

    Après s'être immiscée dans les segments des colas et des tonics l'an dernier, la célèbre marque de limonade investit celui des limes, dominé par Sprite et 7UP. La signature française déploie une recette citron-citron vert, sans conservateur ni édulcorant, élaborée avec des ingrédients d’origine 100 % naturelle. Lorina espère ainsi dynamiser une catégorie qui a dévissé sur 12 mois arrêtés au 30 janvier (- 8,4 % tous circuits confondus). Le tout, via deux formats (PET 1,25 l et canette 33 cl).

    Contenances : 1,25 l et 4 x 33 cl

    PVC indicatifs : 1,20 € et 2,79 €

  • 8.6 ouvre son laboratoire

     

    Quelques mois après avoir décliné sa marque 8.6 en format bouteille verre et lancé une nouvelle référence nommée black, le fabricant dévoile une démarche originale. Il s’agit d’une gamme baptisée Breaking Lab alliant un type de bière et un ingrédient inattendu dans un esprit expérimental. Intitulée Double Trigger, la première édition met ainsi à l’honneur le piment sur une recette à base de houblons américains. D’autres combinaisons originales devraient prochainement rejoindre la Double Trigger en rayons.

    Contenance : 6 x 33 cl

    PVC indicatif : 6,95 €

  • Heineken se rafraîchit

     

    Baptisée Silver, cette nouvelle référence mise sur la fraîcheur pour convaincre une cible plus jeune, autour de 25-35 ans. Dans ce but, elle se fait moins alcoolisée (4°) et moins amère que la version classique. Cela notamment grâce au procédé un procédé de maturation à - 1°C durant la phase de garde qui lui confère ce goût spécifique. Pour l’occasion le logo Heineken a été revisité en version « plus épurée et moderne », et le code couleur de la marque diffère légèrement avec davantage de blanc ainsi que du turquoise pour renforcer la notion de fraîcheur.

    Contenances : 6 x 25 cl, 12 x 25 c, 20 x 25 cl, l et 50 cl

    PVC indicatif : 4,32 € (6 x 25 cl)

  • Guinness craque pour le zéro

     

    La plus célèbre des stouts irlandaises est désormais proposée en version sans alcool. Fruit de plus de quatre ans de recherche et développement, cette nouvelle recette affiche la mention 0,0 % tout en conservant les notes torréfiées caractéristiques de sa version originale. Proposée en format canette de 44 cl, elle renferme une bille flottante, dispositif contenant de l’azote qui permet de recréer la texture de la Guinness, reconnue pour être particulièrement crémeuse.

    Contenance : 44 cl

    PVC indicatif : 1,70 €

  • Captain Morgan sur le terrain de Bacardi


    Seulement deux ans après le lancement de la cuvée black spiced en grande distribution, voilà que Captain Morgan propose son white rum sur ce circuit. Les hypers et supers du groupe Carrefour l’ont référencé en avant-première dès le mois de décembre 2021. Cette référence est un assemblage de rhums originaires des Caraïbes titrant 37,5° et vient donc clairement marcher sur les plates-bandes de Bacardi et de sa cuvée carta blanca.

    Contenance : 70 cl

    PVC indicatif : 15,50 €

  • Gibson’s se met au vert


    Le leader incontesté des gins en grande distribution tente un nouveau pari. Après être arrivé sur le segment des aromatisés avec pink il y a deux ans, Gibson’s propose une innovation baptisée botanical. "L’essor de signatures plus premium au profil épicé ou végétal telles que Tanqueray, Bombay ou encore Hendricks nous a poussés à lancer une proposition qui s’en approche", précise Séverin Bayle, responsable marketing du pôle alcools modernes chez La Martiniquaise.

    Contenance : 70 cl

    PVC indicatif : 13 €

  • Old Nick, du noir à l’ambré


    La cuvée dark wood lancée en 2016 laisse la place à une version baptisée ambré des îles. Il s’agit d’un assemblage de rhums de Guadeloupe et de Martinique qui a été élevé six mois en foudre de chêne. Le produit titre 40° et se veut plus gourmand et plus accessible que dark wood. Old Nick a choisi le caribbean mule comme cocktail de référence. Soit du rhum accompagné de ginger ale et d’un trait de citron vert.

    Contenance : 70 cl

    PVC indicatif : 11,90 €

  • Isautier investit dans le prêt-à-boire

     

    Le leader des arrangés en grande distribution s’attaque à un segment en perte de vitesse. Sa gamme arhumatik, qui rencontre un beau succès à La Réunion depuis son lancement il y a deux ans, débarque en effet en Métropole au printemps. Celle-ci comprend les parfums passion, coco et ananas victoria. Isautier veut capitaliser sur des produits premium, élaborés avec du rhum traditionnel de sucrerie, de la liqueur et des arômes mais surtout avec du jus et des pulpes de fruits.

    Contenance : 70 cl

    PVC indicatif : 24 €

     

  • Pierre Jean Larraqué sort des sentiers battus


    Le négociant-vinificateur bordelais lance Hors Piste, une gamme résolument jeune qui surfe sur le créneau des vins à consommer frais. Elle est déclinée en deux références, l’une en rosé on ice et l’autre en rouge à boire à une température autour des 10° C. Capsule à vis, packaging graphique et cépage mis en avant, Pierre Jean Larraqué cible les nouveaux consommateurs avec ce concept autour du cabernet franc. Elaborées en IGP atlantique, les cuvées sont par ailleurs certifiées HVE.

    Contenance : 75 cl

    PVC indicatif : 4,50 €

  • Maison Le Star fait pétiller la canette

     

    Le négociant bordelais, qui vend déjà plus de 250 000 canettes par an de vin tranquille sous la marque Le Star créée spécifiquement pour ce conditionnement, propose désormais une déclinaison pétillante nommée Le Star Bubbles. Il s’agit d’un vin de France à base de cépages du Sud-Ouest (en blanc et en rosé) gazéifié, auquel sont ajoutés 10 grammes de sucre pour en faire un brut.

    Contenance : 25 cl

    PVC indicatif : 1,95 €

     

  • Boisset met des bulles à Bouchard Aîné & Fils


    Le groupe bourguignon investit le segment des VMQ via sa marque n° 1 en termes de chiffre d’affaires, Bouchard Aîné & Fils, jusqu’à présent spécialisée en vins tranquilles d’appellation bourgogne et vin de France. Cette cuvée « brut de chardonnay » s’appuie sur un sourcing en chardonnay issu du vignoble Vivas planté dans le Val-de-Saône et un nouveau site de pressurage à la pointe de la technologie, basé à Nuits-Saint-Georges (21). 150 000 cols sont disponibles en 2022 pour tous les marchés.

    Contenance : 75 cl

    PVC indicatif : 6,90 €

  • Terre de Vignerons opte pour le Bib® duo


    Le groupement de caves coopératives du Sud-Ouest innove sur le segment du Bag-in-box® avec l’introduction dans sa gamme d’un Bib® duo. À la manière de ce qu’a récemment proposé la marque Charles & César, le carton renferme deux poches d’1,5 litre contenant deux vins différents. Terre de Vignerons s'est appuyé sur sa signature Daguet de Berticot avec des références en IGP atlantique. La première comporte deux vins rouges : un merlot et un cabernet-sauvignon. La seconde contient un rosé et un blanc issu du sauvignon.

    Contenance : 2 x 1,5 litre

    PVC indicatif : 13,90 €

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois