Danone : le conseil d’administration débarque Emmanuel Faber

15 mars 2021 - Jacques Bertin

Emmanuel Faber vient d’être évincé du groupe qu’il dirigeait depuis décembre 2017. Réputé pour sa vision humaniste et ses convictions environnementales, l’ex-poulain de Franck Riboud paie de mauvais résultats liés à la crise et la défiance de certains actionnaires.

Emmanuel Faber sur le terrain, en point de vente, le 21 septembre 2018 lors d’une opération de Danone où l’entreprise s’engageait à reverser l’intégralité de son chiffre d’affaires de la journée en faveur de projets d’agriculture durable. (Photo archives)

C’est l’épilogue de plusieurs mois de crise chez Danone. Réuni ce dimanche, le conseil d’administration du groupe a acté le départ de son PDG, Emmanuel Faber. A la tête de l’entreprise depuis décembre 2017, l’ex-poulain de Franck Riboud est victime des nombreuses difficultés rencontrées par Danone en 2020 entre conséquences de l’épidémie de Covid-19, suppressions de postes, chute du cours de bourse et résultats en berne.

Communiqué le 19 février dernier, le chiffre d’affaires 2020 du groupe a en effet plongé de - 6,6 % en données publiées et de - 1,5 % en comparable. Portées par les produits laitiers et les alternatives végétales, les performances de Danone ont été plombées à l’échelle internationale par les eaux et la nutrition infantile. Le résultat opérationnel courant du propriétaire des marques Evian, Volvic, Actimel, Activia, Alpro et Danette, entre autres, a ainsi reculé l’an passé de - 13,8 % en données publiées et de - 10,9 % en comparable.

Mais au-delà de ces mauvais chiffres, Emmanuel Faber paie surtout la défiance d’une partie des administrateurs du groupe qui lui reprochaient son mode de management solitaire et autoritaire, tandis que des fonds d'investissement réclamaient publiquement son départ.

Réputé pour sa vision humaniste et ses convictions environnementales (cf. portrait publié en décembre 2017), Emmanuel Faber quitte donc « avec effet immédiat » le fleuron français de l'agroalimentaire. Une société dans laquelle il était entré en 1997 au poste de directeur finances, stratégies et systèmes d’information.

Gilles Schnepp nommé président

Après avoir mis fin à ses fonctions, le conseil d’administration a nommé Gilles Schnepp à la présidence de Danone. Sa priorité « sera de conduire la transition, notamment à  travers la recherche d'un nouveau directeur général », indique un communiqué du groupe. Lequel promet de « s'assurer qu'un dirigeant d’envergure internationale soit nommé ».

Le conseil a par ailleurs décidé de nommer Véronique Penchienati-Bosetta, actuellement directrice générale international, et Shane Grant, actuellement directeur général Amérique du Nord, pour diriger conjointement l'entreprise pendant que la recherche d'un nouveau DG se poursuit.

Actuel conseiller d’exploitation de Clayton, Dubilier & Rice, mais également administrateur de Legrand, Saint-Gobain et Sanofi, Gilles Schnepp a rendu hommage au travail d’Emmanuel Faber dans un communiqué. « Le conseil et moi souhaitons le remercier pour son rôle à la tête de Danone et sa contribution considérable à l’entreprise depuis 1997, et depuis 2014 en tant que directeur général puis PDG, écrit-il. Sa vision et son engagement en faveur de One Planet, One Health ont  été novateurs et ont permis à Danone de devenir une référence mondiale du développement durable. Il laisse une base solide sur laquelle Danone pourra s’appuyer pour accélérer sa croissance. Je tiens également à profiter de cette occasion pour remercier nos salariés qui œuvrent dans le monde entier à la croissance et au développement de l’entreprise pour ses consommateurs, ses clients et ses parties prenantes. »

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

  • L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
  • L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois