L’interminable succès du rhum en GMS

3 février 2021 - Ugo BRUSETTI

Dans un contexte hors norme, l’eau-de-vie de canne aura une nouvelle fois été la grande gagnante du rayon spiritueux en 2020. Grâce aux données de Nielsen, Rayon Boissons a sélectionné les chiffres marquants d’un phénomène amené à durer.

 1,2

C’est en millions de litres, le gain des rhums blancs sur 12 mois. Le plus gros segment de la catégorie avec plus de 18 millions de litres vendus en hypers, supers et magasins de proximité, a certainement bénéficié de l’engouement des consommateurs pour les cocktails fait maison. Malgré une croissance de « seulement » + 7 %, les blancs ont ainsi été les premiers contributeurs à la croissance volume du marché.

15,5 %

Il s’agit de la part de marché des rhums épicés en GMS en 2020. C’est 1,5 point de mieux que l’année précédente. Cette irrésistible croissance (+ 24,2 %) leur permet désormais de frôler les 5 millions de litres. Un score impressionnant dû au phénomène Captain Morgan. La marque pilotée par Moët Hennessy Diageo est devenue n°1 des rhums en 2020 et la sortie de la version black spiced n'a fait qu'asseoir sa suprématie.

+ 44,8 %

Voici la croissance des arrangés qui, comme depuis plusieurs années déjà, affiche la plus belle dynamique de la catégorie. Si le leader reste Isautier, suivi de Rivière-du-Mât, les marques de distributeurs ont contribué pour beaucoup aux bons résultats. Leur chiffre d’affaires a notamment doublé pour atteindre plus de 5,2 millions d’euros. De quoi se tailler une part de marché de 12,1 % (contre seulement 8,6 % en 2019). L’apparition de la gamme d’Intermarché fin 2019 n’y est sans doute pas étrangère.

+ 22,5 %

Comme la croissance affichée par l'ensemble des rhums au 4e trimestre 2020 (d’octobre à décembre). Celle-ci est près de deux fois plus importante que celle de l’année (+ 12,2 %). Ce phénomène est principalement dû à la fermeture des bars et restaurants durant cette période. Ainsi, le mois de décembre, déjà très bon habituellement, a fait très fort avec plus de  trois millions de litres écoulés.

85 %

Preuve que la croissance du rhum n’est pas artificielle, celle-ci est tirée par le fond de rayon. En effet, 85 % des gains volume sont acquis par celui-ci. Et 15 % des gains se font donc via la promo. Le poids des volumes promotionnels a d’ailleurs légèrement baissé, passant de 17,4 % en 2019 à 17,1 % en 2020.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois