Vins

Boisset reprend la maison Skalli

Le groupe Boisset vient de signer un protocole d’accord pour racheter les activités de Skalli en Europe. La transaction ne concerne pas la winery californienne St-Supery. Du côté de Skalli, la cession était dans l’air depuis plusieurs mois : le plan drastique réalisé fin 2010 par l’opérateur rhodanien avec une réduction de 20 % des effectifs (cf. Rayon Boissons mars 2011 p.97), le départ du directeur général Franck Autard et la cession du vignoble corse en octobre dernier… Autant d’éléments qui pouvaient laisser présager une telle issue.

En rachetant Skalli, le groupe Boisset met la main sur le site de Châteauneuf-du-Pape ainsi que la structure de mise en bouteille de Sète (34). « Cet accord ne comprend aucun vignoble », précise toutefois le groupe Boisset. Le domaine de Sirène, situé en coteaux du Languedoc, reste pour l’heure dans le giron de la famille Skalli. Il rachète surtout les marques Skalli, Fortant, Couleurs du Sud en vin de cépages et Caves St-Pierre, gamme de vins rhodaniens. En 2010, Skalli a généré un chiffre d’affaires total de 60 millions d’euros et a commercialisé près de 12 millions de cols sous la marque Skalli dont 40 % en France.

Cette acquisition permet au groupe Boisset (200 M€ de CA consolidé en 2011) de remettre un pied dans la Vallée du Rhône depuis la fusion de Louis Bernard et des Vignobles du Peloux avec Gabriel Meffre. Aujourd’hui, Jean-Claude Boisset n’est pas opérationnellement impliqué dans la société de Gigondas rachetée en 2009 avec Eric Brousse via le holding financier Varnier Finances dans lequel l’opérateur bourguignon possède près de 50 % des parts. Cette association n’est en rien concernée par cet achat.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois