Production

Vins : La récolte 2017 passera sous la barre des 40 Mhl en France

Estimée à 37,2 millions d’hectolitres par le ministère de l’Agriculture, la production 2017 dans l’Hexagone se profile comme l’une des plus faibles depuis 1945. En cause, la météo de l’année marquée par le gel, la grêle et la sécheresse.

Alors que les vendanges affichent une précocité record de 10 à 15 jours dans la plupart des bassins de production viticoles, le millésime 2017 s’annonce particulièrement déficitaire. Selon les prévisions d’Agreste, le service statistique du ministère de l’agriculture, au 21 août dernier, la récolte française ne devrait en effet pas dépasser 37,2 millions d’hectolitres (Mhl). Un volume inférieur de 18 % par rapport à celui de l’an passé, déjà historiquement faible, et de 17 % comparé à la moyenne quinquennale.

Pis, d’après Jérôme Despey, viticulteur et président du conseil spécialisé France Agrimer, la baisse pourrait même s’avérer plus importante. Lors d’une conférence de presse à Paris, le 25 août, il a indiqué que la récolte 2017 va probablement se situer « en-dessous des 37 millions d’hl en faisant la plus petite depuis 1945. » En effet, les relevés effectués par le ministère de l’Agriculture pour bâtir ses prévisions ont été réalisés avant les vendanges. Or, dans le Midi où les premiers coups de sécateurs ont été donnés la semaine dernière, le nombre de grappe cueillie est bien moindre que celui attendu au départ.

« Cette baisse de la production est principalement imputable au gel sévère de printemps qui a touché, à un stade sensible de la vigne, tous les bassins viticoles à des degrés divers », explique le ministère. Parmi les plus touchés, le Sud-Ouest, notamment dans le bordelais, le Jura et l’Alsace. Des pertes liées à la grêle en Bourgogne-Beaujolais, Sud-Ouest, Languedoc-Roussillon ont également affecté la production. Sans oublier la sécheresse qui a été particulièrement prononcée dans le bassin méditerranéen.


Estimation de la récolte française 2017 en milliers d’hl par bassin de production au 21 août 2017

Source : Agreste

Champagne

2 242

+ 8 %

Bourgogne-beaujolais

2 305

+ 12 %

Alsace

904

- 27 %

Savoie

109

- 9 %

Jura

43

- 54 %

Val de Loire

2 289

+ 8 %

Charentes

5 445

- 30 %

Sud Ouest

3 325

- 18 %

Bordelais

3 261

- 51 %

Languedoc-Roussillon

11 400

- 8 %

Corse

320

- 9 %

Sud-Est

4 988

- 14 %

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois