Vinadeis projette de fermer le site industriel de Narbonne à l’horizon 2020

4 septembre 2019 - Léa Lesurf

 

Le groupe coopératif, acteur majeur du vignoble du Languedoc-Roussillon avec un chiffre d’affaires de plus de 300 millions d’euros, a annoncé le 3 septembre la volonté de fermer l’usine de Narbonne dans l’Aude en 2020. Ce projet de réorganisation industrielle, qui s’inscrit dans le cadre de son plan stratégique 2018-2023, doit permettre à l’opérateur de concentrer ses activités de conditionnements sur ses deux autres sites, basés à Carcassonne (11) et Maureilhan (34). Il doit également accompagner la montée en gamme du marché du vin en France et à l’international.

Vinadeis entend « conserver l’intégralité de ses collaborateurs et éviter tout licenciement », selon le communiqué de presse. Ce projet sera discuté dans les prochaines semaines avec les partenaires sociaux, les représentants du personnel et les services de l’état, afin de « mettre en place les meilleures solutions d’accompagnement individualisées pour les collaborateurs concernés ».

Pour rappel, Vinadeis est un groupe coopératif né du rapprochement de l’union de producteurs Uccoar avec le Val d’Orbieu. Il regroupe aujourd’hui 10 caves coopératives et 32 domaines et châteaux sur 15 000 hectares de vignes et emploie 400 collaborateurs.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois