On a testé les beaujolais nouveaux 2022

17 novembre 2022 - Chloé QUEFFEULOU

À l’occasion de la sortie du primeur, la rédaction de Rayon Boissons a dégusté les marques phares de l’appellation mais également un échantillon de déclinaisons en rosé, villages et bio. Verdict.

L’année 2022 a été marquée par la sècheresse et la précocité des vendanges. Il s’agit d’un millésime peu volumique avec un rendement amputé de - 20 % dans le Beaujolais par rapport à la moyenne quinquennale. En revanche, la maturité est là. Curieuse de découvrir cette nouvelle cuvée, l’équipe de Rayon Boissons s’est prêtée au jeu de la dégustation.

Pour ce faire, la rédaction a sélectionné les trois références phare de l’appellation en GMS, à savoir Pisse-Dru (Patriarche), Le Père La Grolle (Boisset) et Georges Dubœuf. Pour l’ensemble, la robe se caractérise pour une couleur intense. Au nez, on peut relever des divergences mais les arômes ne sont pas exacerbés, marquant une certaine naturalité. En bouche, les produits signés Pisse-Dru et Le Père La Grolle sont légers, vifs et fruités, conformes aux codes de l’appellation. Le vin de la maison Dubœuf est plus complexe avec une belle matière et un équilibre bien maîtrisé. Ce qui explique son positionnement-prix : 6,95 € alors que Le Père La Grolle est vendu à 5,35 € et Pisse-Dru à 4,95 €.

La tradition se diversifiant d’année en année, Rayon Boissons a également dégusté d’autres déclinaisons du primeur : le beaujolais rosé de Juliette (Agamy), le beaujolais-villages Le Chat Rouge (Agamy), et le dernier né de Terroirs Originels, beaujolais-villages bio Ubuntu. Le rosé s’inscrit entièrement dans les codes de l’appellation avec un nez aux arômes de bonbon à la fraise et une légèreté en bouche relevée par une acidité assez fine. Quant aux beaujolais-villages, le produit d’Agamy est sur la rondeur, le fruit avec des tanins déjà fondus et une faible acidité alors que celui de Terroirs Originels, labellisé AB, adopte un style variétal et un équilibre très différent.

En conclusion, le primeur 2022 s’avère en rupture avec les millésimes précédents avec des styles très variés, moins nouveaux et plus beaujolais.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois