Banc d’essai

On a goûté le beaujolais nouveau 2018

9 novembre 2018 - F.G.

Rayon Boissons a pu goûter le beaujolais nouveau 2018 avant sa sortie prévue jeudi prochain, soit le 15 novembre. Entrées de gammes, marques nationales ou cuvées spéciales, voici le verdict de la rédaction.

Photo Rayon Boissons

Au moment des vendanges, tout le vignoble avait le sourire. Le formidable soleil estival a permis d’atteindre des degrés de maturité tout à fait exceptionnels et l’état sanitaire des grappes était parfait. Qui plus est, la précocité des vendanges est généralement un atout pour un vin qui doit être embouteillé en un temps record. Si la dégustation pour le grand public est prévue jeudi 15 novembre pour la sortie officielle du beaujolais nouveau, Rayon Boissons a pu goûter en avant-première un échantillon représentatif du millésime 2018. Verdict.

  • La couleur

Pas de de doute, la maturité du raisin était au rendez-vous. La couleur du vin s’avère très intense sur des notes violacées représentatives d’un vin jeune. La concentration est forte et invite à la dégustation.

  • Le nez

Beaujolais nouveau rime logiquement avec explosion d’arômes primaires de fruits. C’est le cas cette année avec des notes de fruits rouges (fraise, framboise) très expressives. Même si cela vire de temps à autre vers l’acidulé. Certains vins tendent vers les fruits noirs. Les arômes secondaires, liés à la fermentation, sont encore bien présents.

  • La bouche

La dégustation s’avère assez hétérogène. Des produits d’entrée de gamme aux vins de domaines ou cuvées spéciales, la différence est assez notable. Les premiers se montrent légers et parfois trop acides, dans un profil de primeurs que l’on peut qualifier de traditionnel. En revanche, les plus concentrés s’apparentent à des vins de garde avec une matière surprenante et un fruit expressif. Preuve de la montée qualitative générale du Beaujolais.

  • Verdict

Au vu de l’échantillon dégusté par Rayon Boissons, le beaujolais nouveau 2018 s’avère en-dessous des prestigieux 2015 et 2017. Sur les vins d’entrée de gamme, nous avons constaté des acidités trop importantes et des arômes que certains ne manqueront pas de décrier. Il est néanmoins possible de boire très bon avec les cuvées spéciales des marques ou les vins de domaines.

Matinale Rayon Boissons

LA MATINALE RAYON BOISSONS

Une matinée sur le thème :  le monde d'après dans les boissons

2 modes de participation au choix :

  • Matinée en présentiel - Le 26 novembre à Paris
  • La synthèse en distanciel - Dès le 27 novembre en live