Résultats

Les spiritueux et les champagnes plombent les PGC-FLS en 2022

16 décembre 2022 - Ugo BRUSETTI

Sur 12 mois arrêtés au 6 novembre, les deux catégories ont dévissé, accumulant à elles seules plus de 98 % des pertes enregistrées par les PGC-FLS. Le détail avec les données du panéliste IRI.

335 millions d'euros. Le chiffre donne le tournis. C'est la perte de chiffre d'affaires enregistrée par les spiritueux et les champagnes entre le 8 novembre 2021 et le 6 novembre 2022 par rapport aux 12 mois précédents en grande distribution selon IRI.

Alors que la catégorie pèse 6,2 % des PGC-FLS, elle a contribué à hauteur de 98,1 % aux pertes de l'ensemble ! Dans le détail, les whiskies entraînent tout le rayon dans sa chute puisqu'ils ont rapporté 201 millions d'euros de moins que sur l'exercice précédent. Les anisés (65 M€), les champagnes (46 M€) et même les rhums (41 M€) ne sont pas beaucoup mieux lotis.

Heureusement, les autres catégories de boissons s'en tirent nettement mieux à l'image des bières et des cidres qui voit leur CA légèrement progresser sur une année (+ 0,2 %). C'est surtout les BRSA et les eaux qui affichent la meilleure performance avec près de 600 millions d'euros supplémentaires engrangés sur cette période, dont plus de 100 millions pour les colas. Forte inflation et météo estivale favorable sont les deux principales explications de cette forte poussée de croissance. Laquelle permet aux liquides dans leur ensemble d'être dans le vert.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois