Salon

Les immanquables du salon Vinexpo – Wine Paris 2020 en images

10 février 2020 - U.B. avec L.L. et C.S

La première édition du salon conjoint entre Vinexpo et Wine Paris se déroule depuis ce lundi et durant trois jours au parc des expositions de Paris. L’équipe de Rayon Boissons couvre l’évènement et vous fait découvrir les informations à ne pas manquer. Le tout en images.

Vinexpo - Wine Paris 2020

  • > Vins

    > Bordeaux

    > Pierre-Jean Larraqué mise sur l’instant apéritif

    Le négociant bordelais innove sur le marché des vins de Bordeaux avec le lancement d’une gamme dédiée à l’apéritif. « Nous sommes partis sur trois tendances fortes, les bulles, le sucre et les bières », explique Pierre-Jean Larraqué, PDG du négoce éponyme. Signée Les Apéros Soudains, la gamme se compose de deux références en appellation bordeaux, un blanc et un rosé. Deux opérations sont d’ores et déjà prévues chez Carrefour et Intermarché.

  • > Vins

    > Provence

    > Cap Wine en a sous le chapeau

    Parce que sa cuvée Chapeau initiée l’an passé en rosé d’indication géographique protégée (IGP) var a rencontré un franc succès en rayon, Cap Wine agrandit la famille. La gamme comporte désormais trois références. En plus de l’IGP var, elle est complétée d’un blanc produit en en IGP côtes-de-gascogne et d’un rouge 100 % malbec élaboré en IGP pays d’Oc. Elles sont toutes trois positionnées à 5,50 €. « Nous allons à nouveau l’animer avec des box palettes personnalisés », annoncent Élodie Dieudonné, directrice, et Pascal Debon, PDG.

  • > Vins

    > Provence

    > Estandon défend les dénominations « de terroir »

    Après un côtes-de-provence-sainte-victoire lancé l’an passé, l’union de caves coopératives varoises signe aujourd’hui un côtes-de-provence rosé notre-dame-des-anges, dernière-née des dénominations géographiques complémentaires du vignoble provençal. « Nous voulons participer au déploiement de cette appellation », indiquent Philippe Brel, directeur général (à gauche sur la photo) et Gaëtan Hawadier, responsable marketing. L’entreprise appose également sa signature sur l’indication géographique protégée alpilles. Sur cette référence positionnée à 4,90 €, elle vise 50 000 cols à 100 000 cols dès cette année. 

  • > Vins

    > Provence

    > Du Kif et du bio pour MDCV

    Le groupe provençal, propriétaire entre autres du château de Berne, a revu l’habillage de Kif, son rosé iconoclaste classé en IGP méditerranée lancé l’an passé. « Une évolution demandée par notre communauté d’« instagrammer ». Au point que nous envisageons de changer l’étiquette chaque année pour créer de la nouveauté », soulignent Anne-Laure Mabellini, directrice marketing et communication, et Sébastien Latz, directeur général. Parallèlement, l’entreprise dédie au label vert sa signature Impatience développée en côtes-de-provence rosé. Elle s’apprête à faire ses premiers pas en rayon au prix de 13 euros.

  • > Vins

    > Provence

    > Ravoire & Fils revoit l’habillage de Manon

    Égérie provençale de la maison Ravoire, Manon arbore un nouveau look. « Nous avons étiré les lignes pour gager en modernité », indique Daniel Zébic, directeur commercial. Résultat : nouveau flacon, nouvelle étiquette, gravure dans le fond au nom de Manon. Mieux, l’étiquette adopte un concept à la mode, celui de réalité augmentée. Grâce à l’application SnapPress, les consommateurs peuvent flasher le QR code apposé à l’arrière de la bouteille. Il donne accès à une vidéo sur la marque, la fiche technique de cette dernière et un lien vers le site internet. Manon existe dans trois formats : 37,5 cl, 75 cl et magnum.

  • > Vins

    > Vallée du Rhône

    > Vignobles et Compagnie plante des arbres

    Pour six flacons achetés, Vignobles et Compagnie s’engage à planter un arbre. C’est l’opération mise en place par la maison de négoce rhodanienne autour de sa marque ombrelle Les Combelles. « Cette action concerne le côtes-du-rhône, le côtes-du-rhône-villages et le tavel », indique Thomas Giubbi, directeur général (notre photo). Chaque bouteille revêt un cône explicatif. La marque totalise quelque 300 000 cols en France et à l’export.

  • > Vins

    > Vallée du Rhône

    > Rhonéa parie sur les côtes-du-rhône-villages communaux

    L’union de caves coopératives de la vallée du Rhône méridionale représentée par le directeur général Pascal Duconget (à droite) et Ryckman Haevermans, directeur marketing et communication, créé une collection de côtes-du-rhône-villages communaux. Pour en faire découvrir les richesses, chaque produit est illustré d’un croquis faisant référence à un élément du patrimoine : le clocher de Visan, le pont de Vaison-la-Romaine, les remparts de Sablet… La gamme comporte cinq références allant de cinq à huit euros la bouteille.

  • > Vins

    > Val de Loire

    > Alliance Loire donne la parole à Secrets de Chai

    « Notre objectif est de faire de notre marque Secrets de Chai une référence leader du rayon Val de Loire dans la région grand ouest », explique Nicolas Emereau, directeur général d’Alliance Loire et Vincent Barraud, son directeur marketing. Cette année, Alliance Loire va intensifier la présence en linéaire de sa marque phare. Pour les beaux jours, Secrets de Chai bénéficiera de sa première campagne de communication en radio et en affichage dans sa région d’origine.

  • > Vins

    > Alsace

    > Les vignerons de Pfaffenheim et Dopff & Irion sous la bannière Pfaff Wine Estates

    La cave des vignerons de Pfaffenheim et la société Dopff & Irion ont annoncé à l’occasion de WineParis leur regroupement sous la bannière institutionnelle Pfaff Wine Estates. « L’idée est de donner une visibilité à l’entreprise en laissant chacune des marques s’exprimer sur son territoire », explique Julien Lepont-Jubin, directeur marketing et communication recruté il y a un an. Parmi les actualités pour le circuit de la grande distribution, l’élargissement de la gamme Black Tie by Pfaff avec le lancement d’un pinot noir rosé.

  • > Effervescents

    > Prosecco

    > La France, troisième marché mondial du prosecco devant l’Allemagne

    D’après les dernières données du syndicat du prosecco, arrêtées en octobre 2019, la France est le troisième marché mondial avec 17 millions de bouteilles exportées, derrière le Royaume-Uni (112 Mcols), les États-Unis (84 Mcols) mais devant l’Allemagne (13 Mcols). « La France est le marché qui a enregistré la plus forte progression l’an passé avec des ventes en hausse de + 35 % », explique Lucas Giavi, directeur général du consorzio di tutela DOC prosecco (à gauche), accompagné de Stefano Zanette, son président.

  • > Sans alcool

    > Vinadéis double la mise avec Artis

    Estelle Laurent, directrice marketing de Vinadéis, présente cette année une nouvelle gamme de vins désalcoolisés signée Artis pour la grande distribution. Initialement proposée à l’export, elle complète l’offre à 0° du groupe languedocien, leader sur ce segment en France avec sa marque Bonne Nouvelle écoulée à 3,5 millions de cols. Composée de quatre références uniquement sur des vins de cépages (merlot sur le rouge, syrah pour le rosé, muscat et chardonnay sur les blancs), Artis se distingue par des profils et un positionnement plus haut de gamme. Auchan fait partie des premières enseignes à la proposer.

  • > Sans alcool

    > Pierre Chavin à la conquête de la grande distribution

    Déjà bien implantés dans le circuit CHR (C10, France Boissons, réseau Accor, etc.), les domaines Pierre Chavin développent cette année une gamme dédiée aux enseignes de grande distribution. Baptisée le Petit Chavin, elle se compose de six références, dont trois vins effervescents. Co-fondés par Mathilde Boulachin (sur la photo) et Fabien Gross, les Domaines Pierre Chavin réalisent 14 millions d'euros de chiffre d’affaires dans 40 pays, dont 20 % sur la catégorie des vins sans alcool.

  • > Spiritueux

    > Be Spirits, l’espace dédié aux spiritueux

    A l’intérieur du salon, un espace dédié aux spiritueux a été créé. Une centaine de marques sont présentes avec une offre provenant des quatre coins du globe. Cette partie est notamment délimitée par l’Infinite bar. Long de près de 40 mètres, celui-ci met à l’honneur l’art de la mixologie avec des bartenders de la capitale, associés à de nombreuses marques.

  • > Spiritueux

    > Gin

    > Whitley Neill, le gin sous toutes ses formes

    Distribuée par La Maison du Whisky, la marque de gin Whitley Neill appartenant au groupe britannique Halewood Wine and Spirits a de fortes ambitions sur le marché français et notamment sur la GMS. Déjà aperçu chez Auchan ou Carrefour, ce gin devrait également être référencé chez Leclerc. Surtout, la signature britannique représentée par le manager Europe de l’Ouest d’Halewood, Vincent Assie, va ouvrir sa large gamme avec, en plus de la version originale, les références rhubarbe et gingembre, framboise et orange sanguine.

  • > Spiritueux

    > Whisky

    > Lothaire, la version grande distribution de la distillerie de Rozelieures

    Associée aux Grands Chais de France, la distillerie de Rozelieures basée en Lorraine et représentée à Vinexpo par son co-dirigeant Christophe Dupic a créé la marque de whisky Lothaire dédiée à la GMS. Aperçue en fin d’année passée à l’occasion de certaines foires aux whiskies comme celle d’Intermarché, cette signature possède deux versions, l’une fruitée et florale, l’autre tourbée. Elles sont proposées respectivement à 38 € et 45 € les 70 cl.

  • > Spiritueux

    > Gin

    > La distillerie Warenghem se lance sur le gin avec Dizonv

    Directeur général de la distillerie Warenghem située à Lannion (22), David Roussier a pu annoncer l’arrivée d’un… gin. Spécialiste du whisky, le distillateur breton a créé sa marque dénommée Dizonv (indomptable en breton). Estampillée bio, celle-ci sera disponible dans certains magasins Leclerc et Intermarché basés en Bretagne très prochainement.

  • > Spiritueux

    > Gin

    > La Maison Villevert séduit avec G’Vine et June

    Surfant sur le créneau du gin ultra premium, les marques G’Vine et June vont pousser dans les enseignes Leclerc et Auchan cette année selon Yannick Perezzan, directeur commercial (au centre), ici entouré de Manuel Dupuis, responsable retail France, et Leslie Martineau, chargée des zones Amérique du Nord et Europe. Produites par La Maison Villevert située près de Cognac (16), ces signatures vendues entre 28 € et 39 € étendent ainsi leur toile.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois