Vins

Les Grands Chais de France se renforcent sur le rosé

Le groupe Grands Chais de France étoffe ses partenariats avec la production dans le Languedoc-Roussillon et Provence, notamment pour développer son offre de rosé. Laquelle repose également sur ses propriétés.

Photo DR

Le Sud, et plus exactement le Languedoc-Roussillon, continue d’attirer Les Grands Chais de France. Six mois après la reprise d’activité du château de la Tuilerie dans les costières de Nîmes, le groupe basé en Alsace vient de sceller un accord de partenariat avec la cave coopérative de Rocbère à Portel-des-Corbières (Aude). Il porte sur une dénomination peu connue, l’Indication géographique protégée (IGP) côte Rêvée, à partir de laquelle le négociant va créer un rosé signé Chemin des Sables. Il va également commercialiser, toujours dans cette dénomination, le domaine Sainte Croix, vinifié par la coopérative. D’abord en rosé, puis dans un second temps en rouge.

Parallèlement, il débute la commercialisation du château de Fabrègues, un domaine de 47 ha en costières de Nîmes, dont il est récemment devenu propriétaire. Le rosé du millésime 2014 est le premier vin de cette propriété mis sur le marché.

Les Grands Chais de France poursuivent, en outre, leur maillage en Provence. Dans cette région, ils ont signé un accord de partenariat avec le domaine de Sarragousse, 18 ha dans les coteaux d’Aix-en-Provence. Ils vont commercialiser la totalité de la production de rosé de cette exploitation. En Provence, le groupe développe depuis quelques années la marque Marius Peyol, qui se décline sur les appellations côtes-de-Provence et coteaux d’Aix-en-Provence.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois