Les Français n’ont pas bu davantage pendant le confinement

18 mai 2020 - Chantal Sarrazin

Non, les Français n’ont pas augmenté leur consommation d’alcool pendant qu’ils se trouvaient cloîtrés chez eux. Selon la dernière enquête de Santé Publique auprès de nos compatriotes, révélée par Vin et Société, les deux tiers d’entre eux ont déclaré que leur consommation était restée stable durant le confinement. 24 % l’ont diminuée et 11 % disent l’avoir augmentée. Pour Vin et Société, ces données corrélées à la fermeture des cafés, hôtels, restaurants où 30 % des volumes de vin sont écoulés, laissent à penser que les ventes de vin ont plongé de 40 à 50 % depuis le 7 mars dernier. « Les Français n’ont jamais bu aussi peu de vin, déclare Joël Forgeau, le président de l’organisme. Ce constat ébranle le stéréotype du Français buveur de vin. »

 

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois