La cave de Beblenheim reprend la maison Sparr

Peu concerné par les mouvements de fusion ou d’acquisition, le vignoble vient pourtant de connaître un rachat majeur : celui de la société Pierre Sparr par la cave de Beblenheim. La chambre de Commerce du TGI de Colmar a officiellement validé le 25 juin l’offre de reprise émise par la coopérative. Laquelle a pris possession des lieux le 10 juillet dernier. Le propriétaire-négociant de Sigolsheim, affaibli à cause de divergences au sein des actionnaires, se trouvait alors en dépôt de bilan malgré une activité de deux millions de cols vendus pour six millions d’euros de chiffre d’affaires. Concernant les 30 salariés de l’entreprise, 18 seront conservés pour un fonctionnement qui devrait rester autonome. La production ainsi que les équipes administratives et commerciales restent au siège de Sigolsheim. Seul le nom évolue puisque l’entité est désormais appelée Maison Pierre Sparr et Successeurs.

Pour la cave de Beblenheim, l’objectif est double. « En amont, nous allons considérablement accroître notre champ d’action, se réjouit Pierre Berger, le président de la coopérative. Pierre Sparr possède en effet 30 ha de vignes auxquels s’ajoutent 150 ha provenant de différents contrats. » De quoi sérieusement renforcer la capacité de production de la cave qui compte à ce jour 280 ha pour 160 vignerons ainsi que 200 ha provenant de la structure de négoce appartenant à la coopérative.

En aval, la cave de Beblenheim s’ouvre également de nouvelles perspectives. Pierre Sparr s’est fait un nom à travers la restauration alsacienne et à l’export. L’Amérique du Nord, l’Asie et la Scandinavie font partie de ses principales destinations.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois