L’IGP terres-du-midi revendique une production équivalente à 10 millions de bouteilles pour sa première campagne

7 janvier 2020 - Léa Lesurf

Autorisée depuis le millésime 2018, l’IGP terres-du-midi, qui s’étend sur les quatre départements de l’ex-région Languedoc-Roussillon, à savoir l’Aude, l’Hérault, le Gard et les Pyrénées Orientales, a revendiqué pour sa première campagne une production de 73 000 hectolitres selon Interoc, syndicat qui gère conjointement la jeune dénomination et l’IGP pays-d’oc.

Soit l'équivalent de près de 10 millions cols 75 cl. Cette première année s’annonce satisfaisante pour les responsables interprofessionnels. Dans le détail, la France est le premier débouché et 63 % des volumes sont en rosé, une couleur qui correspond à l’image travaillée par le syndicat autour des notions de plaisir et d’art de vivre du sud de la France.

 Retrouvez l’article détaillé sur le premier bilan de l’IGP terre-du-midi dans le numéro de janvier 2020 de Rayon Boissons.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois