vins de Bourgogne

JB Béjot s’offre la maison Moillard

26 juin 2008 - FG

Le phénomène de concentration touche aussi la Bourgogne. Moins actif jusque là sur le front des fusions et des acquisitions, le vignoble bourguignon vient de connaître un tournant majeur avec le rachat de la maison Moillard par Jean-Baptiste Béjot. La transaction porterait sur 4,5 millions d’euros. Jean-Baptiste Béjot, installé à Meursault (21) et dirigé par Vincent Sauvestre depuis 1988, confirme ainsi son intention de devenir un opérateur incontournable de la région. Le cumul des activités des deux négociants (17,5 M€ pour Moillard et 21 M€ pour Jean-Baptiste Béjot) permet à la nouvelle entité d’atteindre un chiffre d’affaires consolidé de près de 40 M€. A titre de comparaison, l’activité de Béjot se limitait à 3 M€ en 1990. Son portefeuille se constitue de vins haut de gamme et d’appellations communales telles que meursault, Gevrey-Chambertin ou encore chablis. Parallèlement, le négociant a développé une gamme de produits du Sud de la France en côtes du Rhône et en corbières. Un profil d’entreprise pour le moins proche de celui de Moillard, institution de Nuits-Saint-Georges (21), qui intervient également dans les vignobles méridionaux. De quoi accroître les parts de marché de Jean-Baptiste Béjot sur de nombreux circuits.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

  • L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
  • L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois