Foires aux vins 2011 : faire du 2009 un succès commercial

Carrefour avait le premier affiché la couleur. Dans son catalogue de la foire aux vins 2010, tous les vins issus du 2009 étaient accompagnés d'un macaron « millésime 2009 ». Alors au moment d'aborder avec l'enseigne la « stratégie 2009 » pour les foires aux vins 2011, il y avait fort à penser que le statut du millésime allait être renforcé. C'est largement le cas au niveau de la sélection. « Pour cette nouvelle édition, l'offre de grands crus est bien évidemment centrée sur une année que tous les amateurs attendent », souligne Sébastien Coquelle, responsable marketing vins des hypermarchés Carrefour. En revanche, côté communication, Carrefour devrait se montrer sans doute un peu moins démonstratif que l'an passé.

La gymnastique des foires aux vins 2011 nécessite de cultiver l'art de proposer un bon cru plus cher sans pour autant dégrader son image prix. Pour résoudre cette difficile équation, les autres enseignes d'hypermarchés ont elles aussi leur formule pour le millésime 2009. « Nous allons ressortir une gamme spécifique de 50 vins qui va d'un faugères à 3,50 € à un pommard à 46 €, s'exclame Olivier Mouchet, chef de groupe vins chez Auchan. En dehors des grands crus, les prix restent très raisonnables et nous allons insister sur cette sélection dans l'édito du catalogue. » Même approche chez Leclerc qui entend bien montrer sur une grande année que son système d'achats de châteaux du Bordelais en primeurs peut faire la différence par rapport à ses concurrents.

Intermarché et Monoprix plus prudents

Chez Système U, on avance sa stratégie de « grands crus malins » déjà bien en place depuis plusieurs années. « Cela fait un moment que notre approche sur ce type de vins diffère des autres enseignes », pointe Gérard Bregeon, patron du Super U La Tranche sur Mer et responsable national de la filière vins de Système U. Pour Intermarché, il n'est pas non plus question d'explorer un univers élitiste. Michel Petitjean, œnologue des Mousquetaires en charge de Bordeaux et fin connaisseur du vignoble girondin, justifie ce choix par le positionnement trop élevé du millésime.

Retrouvez l'enquête intégrale dans le numéro de Juillet 2011 de Rayon Boissons

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois