Champagne : l’export en hausse, la France perd encore du terrain

22 avril 2020 - Camille BOURIGAULT

C’est un schéma relativement similaire à l’an passé. Pour la deuxième année consécutive, les ventes de champagne à l’export sont en progression de + 0,8 % en volume avec 156 millions de cols écoulés en 2019 et, plus encourageant encore de + 7,1 % en valeur avec un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros. L’exportation est donc cette année encore le débouché majeur de la filière puisqu’elle représente 52 % des volumes vendus.

Côté Français en revanche, pas de quoi s’extasier. Les résultats du Roi des vins sont en recul de - 4,1%. En cause, notamment, la mise en place de la loi Egalim et ses conséquences qui font chuter les ventes en grande distribution. En 2019, celles-ci ne représentent plus que 28,9 % des sorties de champagne en France, contre 32,9 % en 2018.

Au global, ce sont plus de 297 millions de bouteilles qui ont été expédiées en 2019. Soit 1,6 % de moins que l’année précédente. Une situation qui ne devrait pas s’arranger en 2020 au vu de la crise sanitaire actuelle. « À l’heure où nous écrivons ces lignes, près de la moitié de la population mondiale est soumise à des mesures de confinement pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Les informations présentées dans ce bulletin constituent une rétrospective des expéditions de Champagne au cours de l’année 2019. Elles n’ont pas vocation, considérant le contexte, à se projeter sur l’année 2020 », précise prudemment le Comité Champagne dans son bulletin annuel.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois