Spiritueux : Ricard veut utiliser 20 % de fenouil provençal pour produire son pastis

L’image de la badiane - ou anis étoilé - récoltée aux confins de la Chine pour produire du Ricard ne sera peut être un jour qu’un cliché… D’après le quotidien Les Echos, la société marseillaise a légèrement revu la composition de son pastis. La proportion de badiane venue de Chine a été progressivement réduite au profit du fenouil, autrefois produit en Tasmanie et désormais cultivé en Provence.

Pour des raisons écologiques liées à la réduction du transport, Ricard annonce vouloir maîtriser 20 % de ses approvisionnements en anéthol (substance qui donne le goût d’anis) au plan local. Même si le rendement en anéthol du fenouil provençal serait trois fois plus faible que celui de la badiane pour un coût d’exploitation 30 % supérieur.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois