Revivez en images la soirée foire aux whiskies d’Auchan Saint-Sébastien (44)

6 novembre 2019 - Ugo BRUSETTI

La veille de la foire aux whiskies d’Auchan qui débute aujourd’hui, le magasin de Saint-Sébastien dans la banlieue nantaise propose à ses clients une soirée spéciale. L’occasion de découvrir de nombreuses nouveautés et une riche offre complémentaire avec cette année la mise à l’honneur de distillateurs français et également des rhums. Rayon Boissons y était et vous propose un tour en images...

Soirée foire aux whiskies Auchan

  • > Des exclusivités présentées

    > Le responsable du rayon liquides Jean-Michel Pra (à droite) et son second, Emmanuel De Lacour (à gauche) entourent Ghislain Bouré de la société Uni-D Distribution. Ce dernier était venu présenter la vodka française Kookla et les whiskies Lordly dont deux versions âgées (18 et 22 ans) respectivement à 125 et 129 € la bouteille de 75 cl. Des produits réalisés par Boinaud, basée dans la région de Cognac.

  • > Un espace pour des produits de niche

    > Outre les grandes marques des leaders mondiaux des spiritueux, ce type de foire permet de faire découvrir de plus petits producteurs, c’est le cas des Vignobles Bertrand. Représentants du producteur charentais, Fabrice Bernard (à droite) et Thomas André étaient ainsi là pour faire découvrir le whisky Le Pertuis, réalisé sur l’Ile de Ré, ainsi que le gin bio Greenseed et un rhum épicé Dark Drum.

  • > Une arche attractive

    > Comme souvent, William Grant and Sons France avait vu grand pour mettre en avant sa marque Monkey Shoulder. Fini la grande cage aux singes, une simple arche aux couleurs rétro suffit à attirer le chaland. Des invités qui pouvaient également déguster les autres signatures du groupe, à savoir les whiskies The Balvenie, Glenfiddich, Grant’s, Tullamore Dew ou encore le gin Hendricks.

  • > Des nouveautés marquantes

    > Après avoir fait son petit effet à l’occasion du salon Whisky Live Paris, la marque Dead Man’s Fingers débarque en magasin. Avec sa tête de mort en guise d’emblème et sa version au CBD (cannabidiol), molécule présente dans le cannabis. Distributeur en France, CBH, représenté ici par son responsable de secteur Damien Le Brazidec, présentait également une autre nouveauté, à savoir le whisky Crabbie’s.

  • > Des stands pris d'assaut

    > Certains stands étaient plus prisés que d’autres. C’était le cas de celui de MHD (Moët Hennessy Diageo), tenu par Franck Héraud, qui en plus des signatures emblématiques telles que Cardhu, The Singleton ou Glenmorangie, proposait le single grain Haig Club, sorti en fin d’année dernière.

  • > La France à l’honneur

    > Ce magasin Auchan avait décidé de mettre en valeur les distillateurs français à l’image de la distillerie du Périgord basée à Sarlat (24). Celle-ci présentait notamment le whisky Lascaw, fini dans des fûts ayant contenu une spécialité culinaire à base de truffe.

  • > Du rhum à volonté

    > Traditionnellement appelée Foire aux whiskies, ces évènements présentent de plus en plus fréquemment une très large offre de rhum avec des prix allant jusqu’à plus de 50 € comme la version 23 ans d’âge de la marque Quorhum, qui fait partie du portefeuille de Whiskies du Monde.

  • > Du rhum encore

    > Distributeur des marques El Libertad et Bumbu, Real Diffusion (ici représentée par Kenza Kehy, chef de secteur) se félicitait de proposer pour l’occasion la signature Sister Isles. Habituellement réservé au réseau traditionnel, ce rhum venu de St-Kitts and Nevis, les deux plus petites îles des Caraïbes, se décline dans trois versions dont les prix naviguent entre 40 et 46 € pour une bouteille de 70 cl.

  • > Une décoration statutaire

    > Qui dit foire aux whiskies, dit souvent théâtralisation. C’était le cas mardi soir avec ce vieil alambic récupéré pour l’occasion. Placé au meilleur endroit, Pernod a pu en bénéficier pour mettre en avant sa large offre de whiskies, allant des signatures Ballantine’s à Scapa en passant par l’incontournable Aberlour.

  • > Des entrées pérennes

    > La société Dugas et son attaché commercial Jean-Baptiste Favreau ont pu annoncer l’arrivée de deux nouvelles marques au national. Il s’agit du whisky Tomatin dans sa version Legacy à 28,90 € les 70 cl et du gin belge Filliers. Son format 50 cl titre 46°.

  • > La Bretagne et ses rhums arrangés

    > De la couleur locale était apportée par la société Breiz’Ile et son représentant commercial Cyril Drouaurd. Basée dans le Finistère, celle-ci s’est spécialisée depuis de nombreuses années déjà dans les rhums arrangés. Une gamme présente notamment chez Leclerc, Système U, Géant Casino et bien sûr Auchan, principalement dans les magasins du Grand Ouest.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois