Les cinq chiffres à retenir du recul des eaux-de-vie en grande distribution

2 décembre 2019 - Ugo BRUSETTI

A l'approche des fêtes de fin d'année, période clé pour les marques nationales d'eaux-de-vie, Rayon Boissons réalise un focus sur un marché fragile en grande distribution. Selon Nielsen, l'armagnac est moins touché que les autres et limite la casse avec une baisse des volumes de - 1,9 % sur douze mois. Tour d'horizon en chiffres.

+ 0,1

Si les volumes d'armagnac ont légèrement baissé sur les douze derniers mois, en recul de - 1,9 %, l'alcool originaire du Sud-Ouest est parvenu à augmenter son chiffre d'affaires de + 0,1 % dans le même temps. Cela prouve la bonne valorisation de l'armagnac en grande distribution.

3,2

C'est, en millions, le nombre de litres d'eaux-de-vie écoulés en hypers, supers, drives, supermarchés à dominante marques propres et magasins de proximité entre septembre 2018 et septembre 2019 selon Nielsen. La baisse s'établit à - 7,7 %, notamment en raison des forts reculs du cognac (- 9,4 %) et des eaux-de-vie de fruits (- 9,6 %).

16

C'est la part de marché en volume de l'armagnac et du calvados en GMS. L'alcool gersois et l'eau-de-vie normande sont désormais au coude-à-coude, la deuxième citée restant encore légèrement devant. Les eaux-de-vie de fruits restent les plus vendues avec 39 % de part de marché tandis que le cognac représente 29 % du volume global.

37

C'est la part de marché du cognac en valeur. Avec un litre vendu désormais en moyenne à 32 € en grande distribution, cette eau-de-vie se taille toujours la plus grosse part des 81 millions d'euros du chiffre d'affaires réalisé par la catégorie en GMS.

57

C'est en pourcentage la part des MDD d'armagnac dans l'ensemble des ventes. Moins présentes en fond de rayon, les marques nationales voient leurs parts de marché baisser d'année en année. Le calvados est dans la même situation même si les marques nationales représentent encore 54 % des ventes globales.

Retrouvez notre dossier eaux-de-vie dans le numéro de novembre de Rayon Boissons

Au sommaire :

  • L'armagnac limite la casse
  • L'ouest se la joue fine
  • Les soubresauts du discount

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois