Classement

Les cinq chiffres à retenir du marché des liqueurs

24 janvier 2020 - Ugo BRUSETTI

Au sein d'un marché des liqueurs et guignolets qui a limité la casse selon Nielsen avec une légère baisse des volumes de - 0,3 % et une hausse en valeur de + 4,8 % sur un an, tous les segments ne s'inscrivent pas dans la même tendance. La preuve en chiffres...

24,5

C'est le nombre de millions de litres écoulés en un an par le marché des liqueurs et guignolets en GMS, drive, magasins de proximité et supermarchés à dominante marques propres. Cette catégorie ne se porte pas si mal avec une légère baisse des volumes de - 0,3 %.

350

C'est le chiffre d'affaires de la catégorie en millions d'euros sur un an. Si les volumes baissent, la valeur gagne quant à elle + 4,8 %. Les plus gros pourvoyeurs restent de très loin les hypers et supers avec 82 % de part de marché et une orientation positive de + 3,4 %.

4,5

Comme le nombre de millions de litres de crèmes de cassis écoulés en une année. Ce parfum représente plus de 70 % des crèmes de fruits vendues en grande distribution. Cela n’empêche pas ce segment de souffrir. Les volumes régressent de - 4,7 % sur les douze derniers mois, tout comme la valeur, à - 2,8 %.

400 000

Comme les ventes sur un an, en litres, de la marque Menthe-Pastille. Cette liqueur produite par la distillerie Giffard près d'Angers poursuit ainsi son irrésistible ascension avec un nouveau gain de + 9 %. Celle-ci se revendique comme la numéro un des références incolores, devant Get 31.

2

C'est désormais la place occupée par Baileys dans le classement des marques nationales de liqueurs modernes en grande distribution. Loin derrière Get (Bacardi-Martini), la signature appartenant au groupe Diageo est passée devant Malibu (Ricard). Toujours en croissance (+ 6 %), Jägermeister (Major) pourrait rapidement rentrer dans le top 3.

 

Retrouvez notre dossier liqueurs dans le numéro de janvier de Rayon Boissons

Au sommaire :

La menthe religion

Au sein d’un paysage des liqueurs modernes morose avec une perte des volumes de - 4 % sur un an selon Nielsen, seule une touche de menthe parvient à rayonner sur ce segment. Une véritable passion française qui ne se dément pas d’année en année et attire de nombreux opérateurs.

Les temps modernes

À l’image de Get et Jägermeister, les marques de liqueurs modernes redoublent d’imagination pour concevoir des événements afin d’attirer leur cible prioritaire, les 18-30 ans. Lieux éphémères, festivals, réseaux sociaux… Tout y passe.

Un bar à franchir

En léger recul, les liqueurs traditionnelles misent exclusivement sur l’usage en cocktail pour exister. Les résultats ne sont pas encore au rendez-vous mais les deux principaux opérateurs misent tout dessus.

Prix MDD : Leclerc et U en accord sur le cassis

D’après les relevés de Rayon Boissons, les PVC pratiqués sur les crèmes de cassis à marques de distributeurs sont très proches. Même si la fourchette peut atteindre plus de 20 % d’écart entre le moins cher Leclerc et Casino.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois