Champagnes

Le chiffre d'affaires 2013 de Vranken-Pommery recule de – 11 %

24 janvier 2014 - F.G.

Vranken-Pommery Monopole vient de publier les résultats de l'année 2013. Le groupe champenois réalise un chiffre d'affaires de 315,1 millions d'euros, en baisse à cause d'un recul des vins génériques. A l'inverse, les marques progressent sensiblement.

Parler de progression alors que le chiffre d'affaires est en baisse. Tel est le défi de Vranken-Pommery Monopole (VPM) au moment de publier ses résultats de l'année 2013. Lesquels révèlent un CA consolidé de 315,1 millions d'euros, en baisse de – 11 % par rapport à 2012. Ce recul à deux chiffres, l'opérateur l'explique par l'érosion annoncée des ventes de vins génériques. Ces derniers sont même "appelés à disparaître" d'après le communiqué envoyé par VPM. Les chiffres confirment la stratégie du groupe puisque cette catégorie de vins a lourdement chuté, de 27,3 millions d'euros sur l'année 2013 pour tomber à 11,4 millions d'euros.

A l'inverse, les ventes de marques sont en forte hausse, de + 5,7 % à 303,7 millions d'euros. Dans le détail des vignobles, l'activité des marques de champagne affiche une progression de + 5,1 % sur un marché global pourtant orienté à - 1,5 %. VPM souligne qu'il a notamment "conforté ses positions sur le marché français avec des investissements commerciaux ciblés". Si le groupe ne fait pas ouvertement allusion à son activité promotionnelle durant la fin d'année en GMS, toujours est-il que des signatures comme Vranken ou Heidsieck&Co ne sont pas passées inaperçues dans les enseignes.

Concernant l'activité des marques de vins tranquilles (Billette, Listel...), la hausse du chiffre d'affaires est de + 8,4 % à 50,4 millions d'euros. Une performance qui conforte la dynamique des rosés de Provence et qui devrait se poursuivre en 2014. VPM est en effet mieux armé que jamais depuis le partenariat passé avec le groupe Castel en novembre 2013 et la création du premier pôle mondial de vins rosés.

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

  • L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
  • L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois