Distribution : les boissons alcoolisées devront indiquer leurs unités d’alcool en 2011

Jusqu’à présent, l’indication des unités d’alcool sur les contre-étiquettes des boissons alcoolisées n’est pas obligatoire. Elle relève de la décision volontaire de certains fabricants (Heineken Entreprise, Brasseries Kronenbourg, Bacardi-Martini…) ou du souhait de la Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) avec un impact sur l’étiquetage des MDD.

En 2011, d’après le plan cancer du gouvernement français, tous les produits alcoolisés devront expliquer quelle mesure d’alcool apporte une dose standard (par exemple 3,2 cl de whisky correspond à une dose) sur un maximum conseillé de deux doses par jour pour une femme et trois pour un homme. Reste à définir le texte, le pictogramme éventuel et un système de conversion commun

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois