Spiritueux

Belvédère redevient une entreprise "normale"

Fin du suspens pour Belvédère. Du moins pour cet épisode. Le tribunal de commerce de Dijon a approuvé hier le 20 mars le plan de restructuration de la dette du groupe. Ce qui permet au propriétaire de la vodka Sobieski, du whisky William Peel et de la liqueur Marie Brizard d'échapper à la liquidation après avoir été placé en redressement judiciaire depuis un an. « C'est une très bonne nouvelle pour l'entreprise et ses salariés. Ce plan résout une problématique financière sans licenciement. Belvédère redevient une entreprise normale », a déclaré à l'AFP son administrateur judiciaireFrédéric Abitbol.« A partir de maintenant, on réouvre le volet de l'innovation et des nouveaux produits. C'est à dire ce qu'on faisait jusqu'en 2008 et qui nous a tant réussi », ajoute pour sa part le PDG Krzysztof Trylinski. Une déclaration également confiée à l'AFP et rapportée par lexpansion.lexpress.fr.

Mais ces propos optimistes ne doivent pas occulter que le groupe fondé en 1991 vient de remettre son actionnariat à plat. Les actionnaires voient désormais leur part très diluée à seulement 13 % du capital quand les créanciers disposent maintenant des 87 % restant. Ces derniers piloteront d'avenir de Belvédère qui n'a pas été capable de vendre une partie de ses marques pour alléger une dette de 670 millions d'euros.

Retrouvez l'enquête complète dans le prochain numéro d'avril 2013 de Rayon Boissons

Renseignement : service abonnement au 02 99 32 21 21 ou http://www.rayon-boissons.com/Gagnez-du-temps-en-vous-abonnant-en-ligne!

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois