Margot Ducancel, fondatrice de Rouge aux lèvres

16 février 2022 - Rédaction Rayon Boissons

À 34 ans, celle qui secoue le monde digital du vin avec de nouveaux codes a acquis sa légitimité à force de travail et d’expériences très variées. Aujourd’hui, Margot Ducancel est sollicitée par de nombreuses marques, maisons, vignerons ou encore interprofessions pour parler de leurs vins.

Via Rouge aux Lèvres, Margot Ducancel rassemble 450 adhérentes au sein d’un club de dégustation ainsi que 29 000 abonnés à son compte Instagram. Lequel est majoritairement composé de femmes, autour de 30 ans.

Ça en dit long sur la nouvelle place de la jeune femme dans la vinosphère. Margot Ducancel est en effet la marraine de l’édition 2022 du guide Hachette des vins. Une nouvelle ère pour cette publication historique mais également une fierté pour celle qui se préparait à un tout autre destin. Cette passionnée d’art, partie pour devenir commissaire-priseur, est tombée dans le vin par un heureux hasard. « Lors d’un stage au sein d’une maison de ventes aux enchères, j’ai été affectée par erreur au département des grands crus au lieu de celui dédié à la peinture », raconte Margot Ducancel. Le déclic ! Elle reprend alors une formation en école de commerce et se forme à la dégustation. « Je suis contente d’avoir fait ce choix. Le vin, comme l’art, est un domaine d’expertise avec de fortes valeurs, des gens passionnés et aussi en lien étroit avec la nature. »

De la rédaction de chroniques à l’organisation de croisières gastronomiques en passant par le e-commerce, la native de Picardie enchaîne les expériences multiples. « Quand on ne vient pas du sérail, on a toujours un complexe d’infériorité. Je ne serai jamais une experte. Par contre, j’ai appris et ce qui m’intéresse, c’est la vulgarisation du savoir. » Margot Ducancel casse les codes avec son langage sans vernis pour répondre aux questions que tout le monde se pose sans oser le faire, loin de l’univers traditionnel du secteur. « Je me suis mise à la place des gens pour donner de nouvelles clés de lecture du monde du vin. Par exemple, la première fois qu’on nous parle de malo, on est un peu démuni. Je livre les petits trucs que j’ai mis en place pour moi en entrant dans le domaine. »

Au fil de ses expériences, elle révèle sa capacité d’animation et se lance avec son club de dégustation destiné exclusivement aux femmes. « Mes copines me posaient plein de questions sur le vin, l’idée m’est venue comme ça. Cette formule 100 % girly leur permet d’être complètement décomplexées », explique-t-elle. Son ambition : recruter des jeunes via des événements accessibles. Pour développer son réseau, la nécessité de travailler sa visibilité sur Instragram s’est rapidement imposée. Le confinement s’est avéré un élément accélérant pour l’influenceuse. « Les activités événementielles au point mort, je faisais des lives sur Instragram du lundi au vendredi pour occuper l’espace. C’est là que ma communauté s’est développée de manière considérable. »

Un avant et un après confinement

Avec cette vitrine, les propositions de collaboration se multiplient sans peine. « Je ne démarche plus. J’ai acquis une légitimité auprès des marques et des domaines qui se sont aperçus que c’était un super réseau pour se faire connaître. Leur regard a changé et les influenceurs sont désormais considérés. » La jeune femme travaille aussi avec les réseaux de distribution, comme la chaîne de cavistes Nicolas ou Intermarché. À l’occasion des foires aux vins, elle réalise des vidéos sous forme d’astuces, livre
ses coups de cœur ou encore anime des ateliers à destination des influenceurs lifestyle. « J’ai le même âge et le même langage qu’eux. Je leur explique les vins pour le compte des enseignes », explique-t-elle. Désormais, les interprofessions viennent également frapper à sa porte pour mettre leurs terroirs en lumière : rasteau, chablis, touraine ou encore montravel l’ont ainsi déjà sollicitée. Margot Ducancel influence mais ne saurait s’en contenter. Elle voit déjà plus loin avec l’objectif de devenir un média à part entière, tout en conservant son langage décomplexé. Et du rouge aux lèvres !

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois