Un an après les gilets jaunes, retour à la normale pour les hypers

25 novembre 2019 - Camille BOURIGAULT

Samedi dernier, un an après le premier épisode du mouvement des gilets jaunes, Nielsen scrutait l’activité des hypers. Ces derniers, qui avaient été particulièrement touchés par ces événements, retrouvent des couleurs.

C’est un anniversaire un peu particulier. Ce samedi 23 novembre, Nielsen observait attentivement l’activité des hypers un an après le premier épisode du mouvement des gilets jaunes. Et les résultats sont plutôt réjouissants. Tandis que l’an passé les ventes chutaient à 151 millions d’euros (- 55 %) le samedi 17 novembre en raison des manifestations et des blocages, elles remontent cette année à 335 millions d’euros. « Un an après, les hypermarchés ont quasiment retrouvé leur niveau de 2017, bien qu’ils soient toujours impactés par la fragmentation de la consommation et la concurrence des autres circuits », observe Daniel Ducrocq, directeur distribution chez Nielsen.

À l’inverse, les enseignes de proximité qui avaient bénéficié du report de clientèle en provenance des plus grandes surfaces voient rouge. Ce circuit enregistre un repli de - 1,4 % sur la dernière semaine et de - 9,4 % sur la seule journée du vendredi. Date à laquelle les consommateurs avaient anticipé il y a un an, le premier samedi noir.

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

● L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
● L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois