Tesco fait dans le développement durable

27 janvier 2009 - Elodie Martel

Quand les premiers magasins verts éclosent au compte-goutte en France, Tesco en a déjà inauguré quatre en Grande-Bretagne. Le premier, construit à Diss (près de Norwich), dépense 30 % d’énergie de moins qu’un magasin classique. Pour le deuxième, à Swansea (à proximité de Cardiff), le gain atteint 36 %.

Plus impressionnant encore, plusieurs éoliennes ont été installées sur le toit du point de vente de Wick, en Ecosse (cf photo). Ce troisième pilote vert a également testé de nouvelles technologies comme l’utilisation d’une ossature en bois plutôt que métallique, la diminution de la hauteur sous plafond pour faciliter la climatisation de l’espace de vente ou encore la multiplication des puits de lumière côté nord. Autant d’avancées technologiques qui ont permis de réduire les dépenses énergétiques de 50 % par rapport à un Tesco standard.

Elles ont aussi servi de base à la construction du dernier magasin vert, inauguré l’an dernier à Shrewsbury, au nord du Pays de Galles. De loin le plus abouti avec des dépenses énergétiques inférieures de 6 % à la moyenne. Sur un peu plus de 6 000 m2, Tesco estime économiser 1 400 tonnes de CO2 par an. Sur le toit, les panneaux solaires, couplés à de la géothermie, couvrent le quart des besoins. Au rayon des surgelés, toutes les armoires sont fermées et éclairées par des leds peu gourmands.

Une fois l’intérêt économique de la démarche démontré, elle devrait être progressivement étendue à l’ensemble du parc. D’ici à 2020, le groupe entend réduire ses émissions de CO2 de moitié. Un exemple à suivre…

Rayon Boissons - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES BOISSONS EN GRANDE DISTRIBUTION

  • L’expertise du seul magazine dédié aux boissons en GMS
  • De nombreux reportages en magasins, enquêtes et dossiers produits
  • L’évolution chiffrée et les tendances fines du rayon liquides et vins

Profitez d'une offre découverte 3 mois